samedi 25 avril 2015

Le camp des saints

Nous assistons à l'explosion démographique de l'Afrique - dans les prochaines années la population africaine va encore doubler !

Lors de l'épidémie d'EBOLA, les Blancs se sont acharnés à fournir une aide médicale à l'Afrique; alors que c'est par ce moyen que la nature escomptait réguler cette population. Que l'Africain produise seul ses propres vaccins. Les dernières avancées médicales doivent être uniquement au service de la race blanche.

Les populations d'Afrique ont un QI moyen de 70/80, autant dire qu'elles sont condamnées à vivre perpétuellement dans des pays sous-développés. La race blanche n'a pas à entretenir sur des dizaines de générations, les populations arabo-africaines établies en terre d'Europe.

Selon le dernier rapport de la cour des comptes, 99% des déboutés du droit d'asile restent sur notre sol. L'accueil des crasseux du tiers monde s'élève à 2 milliards d’Euros par an !

L'arrêt de la colonisation de l'Europe par le tiers-monde exigerait l'utilisation de méthodes antichrétiennes. Dans "le camp des saints", livre prémonitoire sur ce qui se passe actuellement, l'écrivain catholique Jean Raspail disait :

"Paru pour la première fois en 1973, le camp des saints est un roman qui anticipe une situation aujourd'hui plausible et une menace dont l'éventualité ne paraît plus invraisemblable à personne : il décrit l'envahissement pacifique de la France, puis de l'Occident, par le tiers monde devenu multitude. A tous les niveaux, conscience universelle, gouvernements, équilibre des civilisations, et surtout chacun en soi-même, on se pose la question, mais trop tard : que faire ?

Que faire, puisque nul ne saurait renoncer à sa dignité d'homme au prix d'un acquiescement au racisme ?"


source : http://www.histoireebook.com/index.php?post/2012/10/09/Raspail-Jean-Le-Camp-des-Saints

Si les Européens ne se libèrent pas de la religion de la pitié, la race blanche s'éteindra, et la sous-humanité restante rejoindra l'âge sombre prophétisé par Arthur de Gobineau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !