vendredi 8 mai 2015

8 mai 1945 : la victoire juive


La haine des Juifs envers les goyim a atteint son paroxysme en 1944/1945. 

Il suffit de lire les appels à la haine contre les Blancs d'Allemagne par le Sémite Ilya Ehrenbourg pour s'en convaincre :

Nous ne disons plus bonjour ou bonne nuit ! Le matin, nous disons : « Tue l'Allemand ! » et le soir: « Tue l'Allemand ! ». Ce qui importe maintenant, ce ne sont pas les livres, l'amour, les étoiles ; ce qui importe maintenant, c'est cette seule et unique pensée : tuer les Allemands.

Les tuer tous. Les enterrer ... Il n'y a rien de plus beau pour nous que des cadavres allemands. Abats l'Allemand ! c'est la prière que t'adresse ta vieille mère. Abats l'Allemand ! c'est ce que te demande cet enfant suppliant. Les Allemands ne sont pas des humains, les Allemands sont des animaux à deux pattes, des êtres repoussants des bêtes féroces. Ils n'ont pas d'âme. Ce sont
des protozoaires, des microbes sans âme équipés de machines, d'armes et de mortiers.

Quand tu as abattu un Allemand, abats-en un autre : il n'y a rien de plus réjouissant pour nous [LES JUIFS] que des cadavres allemands !


Tuez, tuez ! Chez les Allemands, il n'existe personne d'innocent, ni parmi les vivants, ni parmi ceux à naître ! Exécutez les instructions du camarade Staline en écrasant pour toujours la bête fasciste dans son antre. Brisez par la violence l'orgueil racial des femmes germaniques. Prenez-les en butin légitime. Tuez, tuez, vaillants soldats de l'Armée rouge, dans votre assaut irrésistible !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !