samedi 12 septembre 2015

Bientôt l'heure du réveil ?


La métaphore de la grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite

Une grenouille nage dans une marmite remplie d’eau. Un feu est allumé sous la marmite de façon à faire monter progressivement la température. La grenouille  nage sans s'apercevoir de rien. La température continue de grimper, l’eau est maintenant tiède. La grenouille s'agite moins mais ne s’affole pas pour autant. La température de l'eau continue de grimper. L’eau est cette fois vraiment chaude,  la grenouille commence a trouver cela désagréable, elle s’affaiblie mais supporte la chaleur. La température continue de monter, jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir. 

Si la même grenouille avait été plongée directement dans l’eau à 50 degrés, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l’aurait éjectée aussitôt de la marmite. Cette expérience montre que, lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart de temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.



Comme dans la métaphore de la grenouille, l'augmentation des populations non-blanches en Europe s'est faite trés progressivement. Cette invasion à feu doux, avait suscité peu de réactions.

L'invasion massive et brutale, à laquelle nous sommes aujourd'hui confrontés, change tout ! Les médias seront vite débordés par les évènements; le conditionnement des foules sera de plus en plus difficile. 

L'explosion de crasseux sur notre continent et ses conséquences douloureuses vont (à n'en pas douter) sortir la Race Blanche de sa torpeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !