vendredi 9 octobre 2015

L'imam de Brest vous propose un menu lait et urine de chameau

  

La tradition islamique veut que l’urine de chameau ait des propriétés thérapeutiques. Cette urine est un des ingrédients de la pharmacopée traditionnelle dans beaucoup de pays arabes.

L’usage thérapeutique de l’urine de chameau est très ancien. Ayant origine dans la tradition musulmane, son usage a même été préconisé par Avicenne (Ibn Sina – ابن سينا 980-1037), l’un des plus grands médecins de l’époque médiévale.

Selon la médecine traditionnelle musulmane, l’urine de chameau serait utilisée pour traiter les maladies de peau comme la teigne, la gale ou les abcès cutanés, les maux de dent, les affections des yeux, les morsures de serpent, les douleurs abdominale (notamment celles de l’estomac), et les ulcères.

L’urine de chameau a aussi des propriétés antipelliculaires et utilisée comme shampoing. Plusieurs chercheurs des pays arabes affirment également que l’urine de chameau a des propriétés anticancéreuses, tout particulièrement contre le cancer du foie. 

Pour l’OMS, les arabes qui consomment l’urine de chameau pour leurs vertus thérapeutiques, doivent s’abstenir d’en boire tant que les soupçons de contraction du virus MERS, tournent autour du chameau. Ce virus qui a tué récemment 10 coréens, a fait depuis son apparition en Arabie en 2012, plus de 440 morts.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !