dimanche 15 novembre 2015

La plupart des terroristes étaient parmi les migrants syriens


Bien que nous ayons à ce jour  peu d'informations sur l'identité des arabes qui ont attaqué la France le 13 novembre. Il est fort probable que la plupart d'entre eux étaient des migrants syriens. 

Deux d'entre-eux (au moins) sont originaires de Syrie. Selon le procureur de la République François Molins : un Syrien né en 1990 connu sous le nom de Abbdulakbak. B. Totalement inconnu des services de police, a tout d’abord passé 38 heures sur l’île grecque de Leros le 3 octobre dernier avant de gagner la France.


La presse serbe a indiqué qu’un deuxième migrant syrien faisait partie du commando djihadiste ayant frappé Paris. Abbdulakbak. B était accompagné d’au moins un autre migrant syrien, Ahmed Almohammed.

Les services de renseignement français ont retrouvé le passeport du terroriste près de son corps et ont sollicité le gouvernement serbe afin de savoir s’il avait transité par le pays récemment. Les autorités serbes ont répondu par l’affirmative.

Ahmed Almohammed est né en 1990 à Idleb, en Syrie. Il est entré en Grèce le 3 octobre dernier comme migrant clandestin et a franchi la frontière serbe le 7 octobre à Miratovac depuis la Macédoine. Il a continué son chemin jusqu’en Croatie avant de rejoindre l’Autriche.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !