lundi 21 décembre 2015

Le nationalisme, un danger pour la Race Blanche


La Race Blanche doit être unie. Divisée la Race Blanche continuera à s'entre-tuer, toute l'histoire de notre continent le démontre.

Les divisions territoriales et linguistiques ont causé trop de pertes parmi la noble Race Blanche. L'intérêt supérieur de la Race Blanche doit supplanter les nationalismes locaux. Le nationalisme doit être éradiqué au profit du racisme. Les guerres civiles doivent se muer en guerres raciales - contre les races de boue.

Notre credo.

Notre credo doit être perpétuellement rappelé : "Ce qui est bon pour la Race Blanche est la plus haute vertu et que ce qui est mauvais pour la Race Blanche est le péché ultime."

La guerre 14-18 a déshonoré le nationalisme. Cette guerre territoriale a été un crime contre l'humanité (contre la Race Blanche). Le litige délimitant la frontière franco-allemande (la ligne bleue des Vosges ou le Rhin) ne justifiait pas un tel sacrifice !

L'union européenne aurait du être un premier pas vers l'union de la Race Blanche. Ce qui nous rassemble (un patrimoine racial commun) est plus fort que ce qui nous divise. Un Breton doit se sentir plus proche d'un Blanc de Russie ou du Nevada, que d'un nègre de la Martinique ou de la Guadeloupe. Nous sommes d'abord de Race Blanche !

Pour unifier la Race Blanche de l'Europe à l'Afrique du Sud, des Etats-Unis à la Russie, nous avons une religion raciale blanche : La Créativité. Et une langue commune à partager : le latin.

Nous autres Créateurs, combattons le (Judéo)Christianisme, pas les Chrétiens. Il n'est pas dans nos intentions de nous lancer dans une guerre de religion contre nos frères de Race Blanche de confession chrétienne. C'est à nous, Créateur, de les convaincre de l'absurdité de leurs croyances juives : "accueille l'étranger", "partage tes biens", "tends l'autre joue", "aime tes ennemis"...

Les nationalistes français doivent se libérer du carcan national. Barrès et Maurras appartiennent définitivement au passé. La question raciale dominera le XXIème siècle et les suivants. Ben Klassen avait raison, la guerre contre l'islam est au fond une guerre raciale (contre les bougnoules). L'explosion démographique du tiers-monde et la montée des races de boue du Sud vers le Nord, obligeront les nationalistes à réviser leur vision du monde.

Le nationalisme divise la Race Blanche. La Race Blanche doit être unie, elle doit faire bloc. La Créativité est le seul salut pour la Race Blanche !

RaHoWa.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !