vendredi 19 février 2016

Devoir de mémoire et accueil des migrants

  

Le 3 mars sort au cinéma "Le journal d'Anne Franck". Le film se veut aussi un appel "à une attitude plus positive envers les réfugiés" qui affluent aujourd'hui en Europe, a souligné le scénariste :

"Si notre film sur le destin d'une famille juive persécutée et anéantie peut contribuer à une attitude plus positive envers les réfugiés, alors nous pouvons tous être fiers", a indiqué Fred Breinersdorfer, auteur du scénario du film "Das Tagebuch der Anne Frank" ("Le journal d'Anne Frank").

Rappelons que le Journal d'Anne Franck a été écrit au stylo-bille (commercialisé à partir de 1950). Et qu'Anne Frank, qui souhaitait devenir journaliste, n'a jamais été gazée (elle est morte de maladie dans un camp de transit).


 La photo de l'année 2016, récompensée par le World Press Photo.


Dans son communiqué, Francis Kohn(en ?), le président du jury et directeur de l’Agence France-Presse (AFP), a reconnu l’aspect classique de l’image : « Très tôt, nous avons vu cette photo et compris qu’elle était importante. Elle avait une vraie force en raison de sa simplicité, particulièrement grâce à la symbolique des barbelés. Nous avons pensé qu’elle avait tout pour représenter de façon puissante le sort des réfugiés. Je trouve que c’est une photo très classique, et en même temps, elle n’est pas liée à une époque précise. »

Une photo liée à aucune époque précise, selon le président du jury !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !