samedi 26 mars 2016

FN Sciences Po : «Jean Moulin incarne le rassemblement des patriotes pour la souveraineté»



Avant 1940, la France n'était pas libre et souveraine. Elle était sous domination juive (le Front populaire de Léon Blum). L'Allemagne nationale-socialiste a libéré la France. Malheureusement, les conditions de cette libération (les frais de guerre dus à l'Allemagne*) étaient trop sévères pour qu'une bonne entente puisse se faire.

(*) C'est la France juive qui a déclaré la guerre à l'Allemagne et non l'inverse.

- - -

L’association Front National de Sciences Po Paris vient d’annoncer avoir choisi «Jean Moulin» comme nom de baptême. Dans un communiqué, les étudiants FN de l’Institut d’études politiques parisien indiquent vouloir «rendre hommage à ce grand patriote». Sur sa page Facebook, le FN Sciences Po va jusqu’à détourner la célèbre photo du fondateur du Conseil national de la Résistance pour s’en faire un logo où le chapeau et l’écharpe de Jean Moulin sont très reconnaissables. Un choix provocateur qui suscite un début de polémique.

«Aujourd’hui, le Front National incarne les valeurs que représente Jean Moulin» affirme Thomas Laval, président de l’association étudiante Front National à Sciences Po. «C’est celui qui a réussi à rassembler des patriotes français de tous bords politiques, et c’est exactement ce qui se passe au Front National» continue-t-il, prenant comme exemple son association. Lui était auparavant à l’UMP, et d’autres meneurs du FN Sciences Po comme Davy Rodriguez, ancien Front de Gauche et Antoine Chudzik, d’abord encarté au Parti Socialiste, ont également quitté leurs partis pour le FN. «On prouve que le clivage droite-gauche n’existe pas» insiste Thomas Laval.

Un choix salué par Florian Philippot

Le FN Sciences Po se revendique également de l’héritage de Jean Moulin pour certaines de ses idées. «Jean Moulin est aussi le premier président du Conseil National de la Résistance, celui qui a établi certaines bases pour notre pays: un État protecteur, stratège économiquement, social pour les salariés et les retraités. Une partie du projet défendu par Marine Le Pen est dans cette lignée» selon Thomas Laval, qui affirme qu’«aujourd’hui, c’est le FN qui incarne la protection des salariés et la souveraineté de la France». Le choix de Jean Moulin pour représenter le FN à Sciences Po a été salué par Florian Philippot, vice-président du Front National.


Au FN Sciences Po, Jean Moulin succède à Léon Blum

Face aux critiques, Thomas Laval assume le choix de son association. Il dénonce des «réactions épidermiques qui n’ont pas beaucoup de sens», car selon lui «Jean Moulin incarne le rassemblement des patriotes pour la souveraineté» que «représente aujourd’hui le Front National». Le président du FN Sciences Po ironise sur ces «gens de gauche qui s’insurgent et qui s’étaient déjà insurgés lorsque l’on avait mis en avant la figure de Léon Blum contre la loi El Kohmri». En février dernier, le FN Sciences Po avait déjà fait parler de lui en réutilisant la figure socialiste du Front Populaire pour dénoncer le projet de loi Travail.


Communiqué de presse du FN SciencesPo

Jean Moulin, c’est le préfet d’Eure-et-Loir qui fut révoqué par Vichy car il était viscéralement républicain. C’est aussi celui qui se rendit à Londres en prenant tous les risques afin de rencontrer le chef de la France libre, le Général de Gaulle, qui lui donna alors pour mission d’unifier les mouvements de la Résistance française. Cette mission, il l’accomplit avec brio en réunissant autour d’une même table des Français aux sensibilités politiques différentes mais qui n’avaient au coeur qu’un seul objectif : rendre à la France sa dignité, sa souveraineté et son honneur.

Jean Moulin, c’est également le premier président du Conseil National de la Résistance, conseil qui posa pour la Libération les bases d’un État protecteur pour les libertés individuelles, stratège pour l’économie nationale, social pour les salariés, les retraités et les plus démunis.

C’est enfin l’homme qui ne fléchit pas sous la barbarie nazie et qui paya de sa vie la loyauté envers son pays.

En prenant ce nom de baptême, le FN Sciences Po espère ainsi honorer la mémoire de ce serviteur exceptionnel de la France et méditer son exemple. Nous affirmons enfin solennellement notre attachement aux valeurs portées par Jean Moulin et appelons à l’union de tous les Français autour de Marine le Pen, pour un sursaut patriote dans notre pays.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !