samedi 19 mars 2016

Le sans-papiers algérien Mohammed Belkaïd voulait se faire_exploser

L'enclave musulmane de Molenbeek (Belgique) sert de base arrière au djihadisme.


L’Algérien Mohammed Belkaïd éliminé ce mardi lors d’une opération spéciale à Forest, en Belgique, était un migrant volontaire pour une opération suicide sur ordre de l’État Islamique.

Des policiers visés par des tirs lors d’une perquisition à Bruxelles

La VRT a pu prendre connaissance de la fiche de l’intéressé qui circule depuis quelques jours dans les médias. Elle atteste que M.Belkaïd était aux côtés de l’E-I depuis le 19 avril 2014 et qu’il a combattu en Syrie sous le nom de combat Abu Abdel Azziz al-Jazayri (l’Algérien).

Toujours selon ce document, M.Belkaïd n’aurait pas seulement été membre du groupe djihadiste, mais il se serait aussi porté volontaire pour un attentat-suicide.

Le terroriste a été abattu par un sniper lorsqu’il était en train de tirer sur les policiers avec sa Kalachnikov.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !