vendredi 4 mars 2016

Les Chinetoques - mise au point

      

Les chinetoques sont des êtres sales et arriérés. Quant à l'intelligence des asiatiques, il faudra un jour creuser ce sujet. Il semblerait qu'ils ont un QI plus élevé que les Blancs. Alors que le réel démontre le contraire.

En 1969, l'homme Blanc marchait sur la lune, 47 ans plus tard les chinetoques sont incapables de reproduire cet exploit :

« Envoyer un homme sur la lune est un programme systématique très compliqué composé de nombreux défis techniques à résoudre, y compris ceux liés à la conduite des sorties extra-véhiculaires, à l'amarrage, à rester sur la Lune et au retour sur Terre. [...] La Chine n'effectuera pas d'alunissage habité tant qu'elle ne maîtrise pas toutes ces technologies essentielles. » Ouyang Ziyuan, chef du projet d'orbiteur lunaire (septembre 2012).

Et ce malgré le fait que nous ne cessons de leur vendre notre technique. Les Blancs qui commettent ce crime de haute trahison (transfert technologique) devront être jugés.


En France les résultats aux tests de QI seraient totalement différents s'ils étaient effectués dans le 9-3 ou en Bretagne. Qu'en est-il de la Chine ? Combien de sujets testés et dans quelles conditions ?

Si le QI (moyen) des asiatiques est plus élevé que celui des Blancs, que faut-il en conclure ?

Que l'intelligence est un facteur important, mais qu'il faut ajouter d'autres critères pour évaluer une race. Des critères qui ne sont pas pris en compte par les tests de logiques pures : comme la créativité (l'esprit créatif) ou le caractère (forte personnalité raciale).

Quoi qu'il en soit, les tronches de riz n'ont pas leur place en Europe, ni nulle part ailleurs dans le monde blanc. La Race Blanche devra reconquérir Paris, Vancouver, San Francisco et Sydney. La remigration devra impérativement s'étendre aux faces de nem.

RaHoWa!

1 commentaire:

  1. A noter également, il est possible de gagner des points de QI en s'entrainant aux tests standardisés. Les programmes scolaires d'extrême-orient comportent le plus souvent ce type de discipline. De l'entraînement aux suites logiques et à la résolution des problèmes au même titre que les maths ou la chimie.
    On obtient donc pour eux des résultats "au meilleur de leurs capacités", alors qu'en Occident ces tests sont réalisés sur des échantillons faibles et le plus souvent naïfs (pas entrainés du tout).

    RépondreSupprimer

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !