dimanche 10 avril 2016

La culpabilisation de l'homme Blanc

     
Pour obtenir la traduction en français : cliquez "CC", puis l'icône 
"settings", puis "subtitles" et enfin "french".


 Le monde vu sous le prisme juif se divise en trois :

- Le Juif, qui est intrinsèquement une victime innocente. Il n'est jamais coupable de rien, il est pauvre et sans pouvoir : https://blancheurope.wordpress.com/2016/01/30/culot-juif-pour-cukierman-les-juifs-sont-traites-comme-citoyens-de-seconde-zone/

- L'enjuivé (ou le culpabilisé), est coupable de tout : du massacre des Indiens à l'esclavage; de la colonisation au réchauffement climatique; du pillage de l'Afrique à l'"extermination" des Juifs ...

- Et enfin l'antisémite : celui que le Juif n'aime pas.

Voilà dans quel monde, nous autres antisémites (Blancs) (sur)vivons !

Le judéo-christianisme avait préparé le terrain de notre enjuivement (culpabilisation). Tout à commencé avec le péché originel; avant même de naître nous étions déjà coupables !

Le judéo-christianisme a inversé toutes les valeurs : la force est devenue une faiblesse et la faiblesse une force; la pitié envers tout ce qui est dégradé une vertu; la richesse est devenue une pauvreté et la pauvreté une richesse ... Les grandes conquêtes de l'homme Blanc sont devenues des sujets de honte, au lieu d'être des sujets de gloire. Les Juifs auraient été exterminés, alors qu'ils tentent de nous détruire depuis des millénaires ! L'homme Blanc est accusé d'esclavage, alors qu'il est l'esclave de ses colonisés ...

Cet enjuivement (cette culpabilisation) a poussé l'homme Blanc dans la haine de soi, dans la voie du suicide (du suicide assisté). Nous devons nous désenjuiver, sans quoi le poison de la culpabilité juive mènera la Race Blanche à son extinction.

On ne combat pas une religion avec des armes, on combat une religion en en proposant une meilleure. La Créativité fondée en 1973 par Ben Klassen est un excellent contre-poison.

Notre religion raciale - la Créativité - est le salut de la Race Blanche.

RaHoWa!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !