dimanche 24 avril 2016

Le FN souhaite se joindre à la communauté internationale

     

Le franc-maçon Gilbert Collard (RBM), se rendra au mois de juin en Israël, « en vue d’une normalisation des relations entre Israël et le Front National ». Il s’agirait notamment de préparer « un éventuel voyage de Marine Le Pen à Jérusalem » [Probablement à Yad Vashem, haut lieu de la repentance].

Officiellement, cette visite est purement privée. Ce n’est pas la première fois que Gilbert Collard se rend en Israël. Mais l’avocat qui est membre du bureau politique du Front National entend aussi prendre des contacts sur place en vue d’une normalisation des relations entre Israël et le Front National.

A la clé, un éventuel voyage de Marine Le Pen à Jérusalem. Programmé à plusieurs reprises et remis autant de fois, un tel déplacement de Marine Le Pen « n’est pas d’actualité » assure-t-on dans l’entourage de la présidente du FN.

En août 2014, Gilbert Collard, était l’invité de Jean-Jérôme Bertholus sur le plateau de la matinale info d’i>TELE. Il déclarait « pour moi la pérennité de l’État d’Israël est l’un des fondements de la défense de notre civilisation »

Personne n’a oublié son discours prononcé le 28 novembre 2014 devant l’Assemblée nationale. Gilbert Collard s’est opposé au projet de résolution pour la reconnaissance de la Palestine déposé à l’Assemblée nationale par Benoît Hamon et Élisabeth Guigou, voir la vidéo ci-dessus.

source juive : http://www.europe-israel.org/2016/04/gilbert-collard-sera-en-israel-en-juin-en-vue-dune-normalisation-des-relations-entre-israel-et-le-front-national/

Il faut également souligner la création - avant l'été - d'une nouvelle association du Front national pour séduire la communauté juive internationale :

Officiellement, le Front national a fait du rejet du communautarisme l'un des piliers idéologiques de son programme. Pourtant, en interne, tous ne sont visiblement pas de cet avis. Selon une information publiée la semaine dernière par le Jerusalem Post, un cadre des Alpes-Maritimes, élu du comité central du Front national, va créer avant l'été une association satellite du parti pour tenter de séduire la communauté juive française, encore très méfiante vis-à-vis du parti fondé par Jean-Marie Le Pen.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !