vendredi 15 avril 2016

Un éminent psychologue danois avertit : L’immigration du moyen-orient à faible QI “menace la démocratie” et mènera à la “guerre civile”


Un éminent docteur en psychologie comportementale danois a averti que la civilisation occidentale était “menacée” par le flux de migrants depuis le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, affirmant qu’une “guerre civile” serait sa conséquence la plus probable.

Écrivant dans le journal conservateur danois Jyllands-Posten, le Professeur Helmuth Nyborg – un expert des rapports entre hormones et intelligence – discutait de ses recherches antérieures et de “l’effet conjugué de la faible natalité européenne et de l’immigration d’individus à faible quotient intellectuel“ qui déboucherait sur “la mise en minorité des Occidentaux en Europe et que le QI moyen baisserait tellement que la prospérité, la démocratie et la civilisation étaient menacées“.

Nyborg a affirmé par le passé que des migrants à faible QI provenant de pays non-occidentaux généraient un déclin du niveau général de l’intelligence au sein des sociétés occidentales et, en conséquence, une chute du niveau de vie et une augmentation de la criminalité.

“En 2016, la politique actuelle d’immigration nous donne trois alternatives : la soumission, le rapatriement ou la guerre civile. Sauf si l’Europe entreprend d’adopter une politique familiale, migratoire et d’intégration responsable, je pense qu’une guerre civile est très probable“ écrit Nyborg.

Nyborg poursuit en mettant en garde sur la seule référence à “l’extrémisme de droite” qui ne fera pas disparaître les problèmes chroniques générés par la surpopulation et l’échec des politiques multiculturalistes, avertissant que les Européens de souche seront une minorité dans leurs propres pays d’ici 2050.

“Les sociétés ethniquement homogènes, civilisées et démocratiques d’Europe seront une chose du passé à moins d’un rapatriement honorable des migrants” avertit-il encore.

Les travaux du Dr Nyborg lui ont attiré, depuis de nombreuses années, les attaques de l’université et de la presse institutionnelles danoises, largement dominées par les socialistes et marxistes.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !