vendredi 6 mai 2016

Deuxième procès Zündel, le rapport Leuchter

                                               

Le rapport Leuchter, la fin d'un mythe : http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=2049

En mars 2005, le juge fédéral Pierre Blais ordonne la déportation d'Ernst Zündel vers l'Allemagne. Le 15 février 2007, il est condamné à cinq ans de prison, la peine la plus lourde possible, par le tribunal de grande instance de Mannheim. 

Ernst Zündel subira un traitement particulier lors de sa détention, interdiction de posséder un stylo pour écrire, ou d'un tabouret pour s'asseoir. Fouilles intimes à répétition, lumière de sa cellule jamais éteinte. Libéré en mars 2010, il ne sera jamais autorisé à rejoindre sa femme aux Etats-Unis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !