vendredi 27 mai 2016

Entretien avec le Révérend Devalez

Matt Hale a été condamné à 40 ans de prison. Pourtant, il n'a jamais 
tué personne, ni commandité aucun crime.


1°) Bonjour Révérend Devalez, pouvez-vous commencer par expliquer ce qu’est la Créativité pour vous ?
   
Comme le dit la Cinquième Croyance Fondamentale de la Créativité (telle qu’elle apparaît aussi bien dans le Credo du Créateur, le Petit Livre Blanc ou les écrits de notre Fondateur, Ben Klassen) : la Créativité est la seule et unique, véritable et révolutionnaire religion raciale Blanche et le seul salut pour la Race Blanche.

On ne peut vraiment définir la Créativité si l’on n’a pas lu les ouvrages principaux de Ben Klassen que sont La Religion Éternelle de la Nature et La Bible de l’Homme Blanc, qui définissent en plusieurs centaines de pages ce qu’est la Créativité. Mais, pour simplifier, en plus de renvoyer aux Cinq Croyances Fondamentales de la Créativité et au Petit Livre Blanc, je me contenterais de citer ce que Ben Klassen voulait créer pour l’Homme Blanc, « un esprit sain, dans un corps sain, dans une société saine, dans un environnement sain ». Si l’on est d’accord avec cela et que c’est vers cela que l’on aspire, alors on est un Créateur !

2°) Quel est votre parcours militant et comment êtes-vous devenu Créateur ? Quel est votre rang et votre rôle au sein de l’Église du Créateur ?
   
Je suis devenu politiquement actif à partir d’octobre 7 AC (1980), tout d’abord au sein des Faisceaux Nationalistes Européens (ex-FANE), puis de différents autres groupes dont le but principal est ou était la survie de la Race Blanche. Je me suis directement occupé de plusieurs projets (aide aux prisonniers et survivalisme, notamment) qui m’ont permis d’entrer en contact avec des individus et des groupes dans le monde entier, dont l’Église du Créateur à l’époque de Ben Klassen, avec qui j’étais en contact en 17 ou 18 AC (1990-91) par l’intermédiaire de Ron MacVan, alors numéro 2 de l’Église. Puis j’ai perdu le contact avec eux suite à mon exil forcé à l’étranger, Ben Klassen est mort en 20 AC (1993), un an après le départ de Ron MacVan et l’Église est entrée en hibernation pendant trois ans. Puis, en 26 AC, alors que je discutais de la misère spirituelle qui était la règle pour la majorité de la jeunesse Blanche avec mon ami Richard Scutari, Brüder Schweigen et Gothi de l’Asatru/Odinisme, il m’avait recommandé deux églises américaines qui proposaient une révolution spirituelle sans revenir aux anciennes croyances de nos pères, dépassées : l’une d’elles était l’Église Mondiale du Créateur, que Matt Hale dirigeait depuis 23 AC (1996), et qui se voulait la continuité de l’Église du Créateur, n’ayant changé de nom que pour éviter de devoir payer des taxes dues par cette dernière du temps de Ben Klassen et après son décès. J’ai dont contacté le Pontifex Maximus Matt Hale et ai adhéré à l’Église après m’être assuré qu’elle était bien ce qu’elle prétendait être, c’est-à-dire le seul salut pour la Race Blanche.
    
Je suis Ministre Ordonné (Révérend) de l’Église et membre du dernier Comité des Gardiens de la Foi en activité avant l’incarcération du PM Hale, qui m’avait fait l’honneur de m’y nommer avec onze autres Révérends de l’Église, comme Ben Klassen l’avait demandé avant de passer la main à la tête de l’Église moins d’une décennie plus tôt.

3°) Comment fait-on pour passer du KKK à l’Église du Créateur ? Les deux idéologies assez éloignées.
   
Mais les buts sont les mêmes : la préservation de la Race Blanche à l’échelle mondiale. Comme le reconnaissent la plupart des Klansmen, « Notre Race est notre Religion » et certains d’entre eux utilisent même notre RAHOWA comme cri de ralliement !

4°) Pouvez-vous raconter votre visite des États-Unis et votre rencontre avec Matt Hale ?
   
J’avais passé par écrit l’Examen du Ministre Ordonné (Révérend) de l’Église, mais le PM Hale avait demandé à me rencontrer personnellement afin que nous puissions directement discuter de la situation en France et de ce que l’Église pouvait y apporter en limitant les risques d’interception. Je me suis donc rendu à East Peoria, où se trouvait le siège mondial de l’Église et j’ai passé une dizaine de jours là-bas à discuter avec Matt Hale et d’autres Créateurs américains de l’avenir de notre Église dans le monde, ainsi que de l’état de celui-ci. Rien ne remplace un contact personnel, quand il est possible, pour « sonder le cœur et les reins », comme disaient nos ancêtres, de son ou ses interlocuteurs !
    
Pendant ce séjour, le PM Hale a revu avec moi mes réponses à l’Examen et m’a ordonné Ministre Ordonné de l’Église du Créateur. Et il m’a ramené ensuite à Chicago, d’où je prenais l’avion pour la France. Encore une occasion de discuter sans oreilles indiscrètes, car le Mid-West, c’est vraiment monotone !

5°) Comment avez-vous introduit l’Église du Créateur en France ? Quels étaient vos objectifs prioritaires à l’époque ?
  
Les Créateurs américains disposaient déjà d’un site Internet en français, hébergé à l’époque sur le serveur de Front14, je n’ai eu donc qu’à publier deux lettres d’information et à sortir un bulletin d’information mensuel sur Internet.
   
Les objectifs étaient simples : faire connaître l’Église et notre Credo, dont pratiquement personne n’avait entendu parler à l’époque. Ainsi que traduire autant de notre littérature que possible : il existe des versions sur papier en français du Manuel du Créateur et du Festum Album  et une version électronique du Petit Livre Blanc. La Bible de l’Homme Blanc était aussi en cours de traduction (à l’ancienne, car les versions en ligne traduites par BabelFish ou Google Translator sont lamentables).

6°) Concernant Matt Hale, pouvez-vous détailler l’affaire et les charges à son encontre ?
   
C’est assez compliqué, mais il suffit de savoir que juste après l’affaire Ben Smith, le FBI d’abord et ensuite la Homeland Security avaient juré d’avoir la peau de Matt Hale, surtout après qu’il n’ait pas ajouté sa voix au concert des lamentations suite au 911 (il avait déclaré que l’Amérique l’avait bien cherché). Ils ont donc infiltré un « indicateur » à eux (payé 50 000 $ par an) et pendant plus de cinq ans, Tony Evola (c’était son pseudo) n’a eu qu’une mission : être admis dans le cercle rapproché des amis de Matt Hale (ce qu’il a réussi, puisqu’il a fini chef de sa sécurité) et le faire tomber en le mouillant dans une affaire de niveau fédéral.
   
Cette affaire, c’était le dossier TE-TA-MA concernant le nom de notre Église, revendiqué par les deux entités, mais déposé à la fin des années 80 par la première, sans que personne ne le sache vraiment. Une juge fédérale, Joan Lefkow, après avoir statué en faveur de l’Église Mondiale du Créateur, avait ensuite inversé son jugement après que TE-TA-MA, soutenu par les avocats de l’ADL of the B’nai B’rith, ait gagné en appel. Pendant deux ans, portant un micro caché lors de chacune de leurs entrevues, Tony Evola a incité Matt Hale à prendre des « mesures extrêmes » envers Joan Lefkow, ce que le PM avait toujours refusé, car un juge fédéral, ça se remplace et que cela ne changerait rien au problème. Et ce n’est que lors d’une de leurs dernières entrevues, quand Evola a dit qu’il avait déjà mis « des gens » sur l’affaire que Matt Hale lui a répondu de « faire ce qu’il voulait ». Ce qui lui a valu d’être arrêté en janvier 30 AC (2003), d’être condamné à 40 ans de pénitencier fédéral et de se trouver depuis lors dans l’unité ADMAX du pénitencier fédéral de Florence, Colorado, « l’Alcatraz des Rocheuses ». Et 40 ans aux États-Unis, c’est 40 ans.

7°) À quel moment avez-vous appris l’arrestation de Matt Hale ? Était-ce prévisible ou une surprise ? Quelles ont été les réactions en France et dans le monde ?
   
Presque le jour-même, car j’avais des contacts quotidiens avec les autres membres du GFC (Guardians of the Faith Committee). Matt Hale a été arrêté au tribunal de Chicago alors qu’il se rendait justement à une convocation de Joan Lefkow. Au début, nous avons cru que c’était simplement dû à l’affaire TE-TA-MA, donc pas trop grave. Puis, lors de sa première comparaison devant un juge chargé de statuer sur son sort, Tony Evola a été identifié comme un agent fédéral et là, c’était beaucoup plus grave.
  
Vint ensuite le procès, avec un avocat de la défense pourtant renommé mais dépassé par les enjeux, plus deux ou trois témoins choisis par l’accusation pour présenter l’Église comme une sorte de syndicat du crime aux ordres de Matt Hale. Comme le choix des jurés par l’avocat de la défense n’avait en plus pas été très judicieux, Matt Hale a été reconnu coupable par 5 jurés sur 9 et a donc pris le maximum.
   
Que le JOG s’en prenne au Pontifex Maximus, c’était prévisible, car c’était à une époque où la Homeland Security essayait de faire tomber tous les chefs de la résistance Blanche (David Duke a été condamné et emprisonné la même année que Matt Hale, et quelques années plus tard Ed Steele, qui y est mort). Mais il est dommage que les Créateurs n’aient pas su réagir à l’arrestation et à la condamnation de Matt Hale autrement qu’en le critiquant et en se tirant dans les pattes les uns les autres. On voudrait y voir la main du FBI ou de la HMS que les choses ne se seraient pas passées autrement…

8°) Comment a évolué l’Église du Créateur depuis cette arrestation ? Quel est votre ressenti sur ce qui s’est passé dans l’Église depuis ?
   
Voir plus haut. Au lieu de serrer les rangs et de rester unis derrière Matt Hale, pas mal de Créateurs ont soit voulu voler de leurs propres ailes et devenir calife à la place du calife, soit n’ont pas été capables d’assumer la perte de notre dirigeant historique. Beaucoup ont adopté un profil bas, mais encore plus ont été dégoûtés par les magouilles et les trahisons qui ont suivi et sont allés voir ailleurs si l’air y était moins vicié. Je sais cependant qu’ils sont restés des Créateurs, au moins dans leur cœur et leur âme, telle qu’elle est définie par Ben Klassen.

9°) Parlez-nous de l’état d’esprit actuel de Matt Hale et de ses derniers livres ?
   
Matt Hale, avec qui je suis toujours en contact, a gardé un esprit combatif qui devrait faire honte à pas mal de gens. Bien qu’il soit en isolement depuis 13 ans dans la prison fédérale la mieux gardée des Etats-Unis, où il se retrouve avec tous les accusés encore vivants du 911, les chefs des gangs de rue et du crime organisé – l’ADMAX regroupant les 400 à 500 détenus considérés comme les plus dangereux des États-Unis (https://fr.wikipedia.org/wiki/ADX_Florence) -, il se bat encore bec et ongles contre le JOG, notamment pour faire reconnaître son statut de prisonnier politique et avoir accès à un régime alimentaire en accord avec Une Vie Saine, le livre co-écrit par Ben Klassen et qui est la base de l’hygiène de vie des Créateurs.
   
Il vient également de publier deux ouvrages, Mettons Fin à l’Esclavage des Blancs (Ending White Slavery) et le Manifeste du Loyaliste Racial (Racial Loyalist Manifesto), tous deux disponibles en anglais chez Amazon en format papier ou Kindle. A commander et lire pour le soutenir dans son combat contre l’administration pénitentiaire et le JOG.

10°) Quels sont vos projets concernant la Créativité ?
   
Faire admettre que Matt Hale est et reste notre Pontifex Maximus tant qu’il se trouve dans les geôles du Système (ce n’est pas au JOG de nous dicter qui doit être notre dirigeant et quand il doit être désigné), remettre en place un GFC regroupant 12 Ministres Ordonnés provenant de pays où l’Église est encore présente (et non plus une structure fantôme sans identité et sans but), désigner un Hasta Primus chargé de l’administration de l’Église et si possible basé dans un pays où existe encore une véritable liberté d’expression et de pensée, donc pas en Europe.
   
Mais pour cela, il faut que les Créateurs mettent leur ego et leur hubris de côté et acceptent de remettre tout à plat, ce qui n’est pas gagné.

11°)  Voyez-vous des signes d’espoirs pour la Race Blanche en France ou en Europe ?

Bien sûr, sinon je ne répondrais pas à cette interview et serais planqué dans un bunker au fin fond des Appalaches ! Tant qu’il restera une goutte de sang dans un Blanc persuadé que sa Race est le Chef d’Œuvre de la Nature, il y aura de l’espoir ! Reste à en persuader aussi un maximum de nos Frères et Sœurs de Race…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !