samedi 14 mai 2016

Rama Yade rêve d'un second tour face à Marine Le Pen



La sénégalaise musulmane se dit prête à "bouleverser le jeu démocratique" :

Rama Yade (39 ans) ambitionne-t-elle sérieusement d'être la première présidente de la République française ? Ses grands yeux noirs s'écarquillent. "Bah, oui, ce n'est pas juste pour rigoler ! On ne mobilise pas la grosse machine de la présidentielle juste pour montrer sa tête à la télé ! Et puis, si c'était pour un poste, j'aurais fait la primaire."

Non, Rama Yade est bien décidée à "bouleverser le jeu démocratique". Rien que ça ! L'ex-chouchoute de Nicolas Sarkozy n'a plus de mandat, plus de parti, plus d'amis en politique, mais elle est plus déterminée que jamais. Persuadée de "correspondre parfai...


En 2017, le grand remplacement ne sera pas suffisamment avancé pour espérer une victoire présidentielle. Elle devra attendre au moins 2022 pour s'emparer du pouvoir. Les minorités raciales (nègres, asiatiques, juifs, métis, arabes) s'allieront mécaniquement contre les candidats de Race Blanche. Comme lors du vote massif des nègres, des juifs et des latinos en faveur d'Obama en 2008.

    

Aux Etats-Unis, le système accélère le remplacement des électeurs, afin d'empêcher une victoire de Donald Trump - considéré à tort ou à raison comme un candidat pro-blanc. La prochaine élection américaine sera la dernière où les Blancs auront encore leur mot à dire. Après 2016, il sera trop tard, l'addition des "minorités" empêchera la communauté blanche de défendre ses intérêts.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !