dimanche 12 juin 2016

Construire un autre futur et gagner - snowbay


Depuis trop longtemps, les blancs sont entraînés toujours plus profond dans un océan de désespoir. Il y a un véritable culte de l’échec qui s’est mit en place à partir de 1945. Les patriotards et les nationaux-catholiques n’ont jamais été les derniers à promouvoir une vision défaitiste du monde.

C’est bien simple, dès qu’une cause est décrédibilisée, abandonnée, démentie, on trouve inévitablement une ribambelle de nationaux pour défendre cette cause… Nous avons perdu l’Algérie ? Formons l’OAS ! De Gaulle quitte le pouvoir ? Formons un mouvement anti-gaulliste ! En 1981, le socialisme prend le pouvoir ? Le FN est ultra-libéral ! 30 ans plus tard, l’ultra-libéralisme est en place ? Le FN est socialiste ! Israël écrase les pays arabes pendant la guerre des Six-Jours ? Soutenons la Palestine ! Des drapeaux bandéristes et nazis sont dressés en Ukraine ? Défendons le Donbass ! Le dollar perd de sa valeur ? Soutenons le yuan chinois ! Les africains envahissent l’Europe par centaines de milliers ? Dénonçons l’impérialisme occidental ! Les manifestants veulent faire tomber Hollande ? Soutenons les policiers ! La science permet de déceler des malformations ou des maladies sur un fœtus ? Militons contre l’IVG !

La liste pourrait encore être longue. S’ajoute à cela toute une pelletée d’improbables géopoliticiens qui, ayant abandonné toute forme d’action concrète, s’amuse à déplacer des pions sur leurs cartes en ânonnant sans fin sur la souveraineté des uns et l’impérialisme des autres.

Le dernier oripeau à la mode chez les patriotards et les cocuservateurs est cette fascination abjecte pour la décroissance et l’écologie radicale. La technologie progresse, les GAFAM (Google Apple Facebook Microsoft) investissent massivement dans le génie militaire, la robotique, la surveillance électronique, les intelligences artificielles, la génétique. Réponse des intéressés : non aux centrales nucléaires, non au Progrès, cultivons notre jardin, «contre le monde moderne». Non seulement tout le monde sait que ce genre de discours est voué à l’échec et n’empêchera en rien des entreprises aux objectifs anti-blancs comme Google de prendre de plus en plus de pouvoir, mais en plus il nous ôte des mains les moyens de combattre ce totalitarisme technocratique en nous refusant les armes adéquates. Il est évidemment impossible de combattre un complexe techno-industriel armés de bêches et de piques… De tous temps, le rejet du progrès technologique a échoué, certains dans nos rangs aiment trop la défaite pour s’en apercevoir.

Il y a un tel amour de l’échec dans nos rangs, un tel culte nietzschéen, prométhéen, de la cause perdue qu’il n’est guère étonnant qu’effectivement nous perdions tout. être à «contre-courant» de tout et n’importe quoi n’a jamais mené à quoi que ce soit. Alors on attend, on fait comme si on «résistait» ou qu’on luttait encore par défaitisme ou par habitude, en espérant la venue d’un Chevalier Blanc qui enfin nous sauverait de l’anéantissement final. C’est un fait courant de fantasmer une aide providentielle extérieure. Elle est malheureusement bien illusoire.Ce ne sont ni la Russie, ni l’Iran, ni le Venezuela, ni je ne sais quel autre «axe de la résistance» qui vendront nous sauver par enchantement. Tous ces gens ont déjà perdu, parce qu’ils n’y croient plus, parce qu’ils aiment perdre.

Il est plus que nécessaire d’abandonner certaines habitudes et de changer complètement de point de vue. Pour survivre nous ne devons compter que sur nos propres forces, aussi faibles soit-elles. Et les forces de notre Race sont immenses pour peu qu’on prenne la peine de les réveiller. La Nature ne fait pas de cadeaux à ceux qui faiblissent et ne luttent plus. Nous devons cesser d’être contre et anti-pour enfin trouver des pour et des pro- à imposer au reste du monde. Il nous faut résister à l’envie d’être sots et mettre en œuvre la formidable capacité de notre Race à dominer, à avancer fanatiquement sur la voie que nous savons être la bonne et qui a été tracée pour nous par la Nature elle-même.

En tant que Créateurs, il n’y a pour nous qu’une seule façon de penser : ce qui est bon pour la Race Blanche est la plus haute vertu et que ce qui est mauvais pour la Race Blanche est le péché ultime. Nous devons nettoyer notre esprit de chaque trace de défaitisme et de haine de soi que le christianisme a implanté dans notre inconscient à travers 2000 ans de domination. Nous ne devons pas rejeter ce monde pour en attendre un meilleur après notre mort. Nous ne devons pas croire que tous les hommes et toutes les Races se valent. Nous ne devons pas croire qu’une divinité omnisciente surveille à chaque instant nos actions. Nous ne devons pas croire que nous naissions naturellement mauvais.

Au contraire, nous devons partager un amour et une solidarité de tous les instants avec nos frères de Race. Nous devons corréler nos actes et synchroniser nos pensées avec nos frères pour continuer à avancer et à construire le futur auquel nous avons droit. Nous devons protéger nos territoires et en expulser les ennemis, les traîtres et les lâches. Nous devons préserver l’existence de notre peuple et l’avenir des enfants blancs.

Il nous faut reconstruire un volontarisme actif, une joie nouvelle, un bonheur irrépressible, un Soleil dans les yeux. Pour cela, nous avons besoin d’une mentalité de fer, un goût du risque et une envie de gagner. Les juifs haineux veulent nous briser et nous anéantir, nous vaincrons par les armes qui ont toujours été celles de notre peuple : la joie, la foi et la droiture. C’est un projet très peu envisagé chez nous, cette idée de se retrouver, de se reconnaître, de recréer ensemble un nouveau dessein commun au peuple blanc.

Nous devons retrouver d’anciens instincts très profondément enfouis à l’intérieur de nous-mêmes. Il y a une très faible flamme qui brûle toujours au fond du cœur de chaque Femme et chaque Homme Blanc. Il s’agit de la sauvegarder comme notre bien le plus précieux. Il faut l’alimenter, la nourrir, l’aider à grandir jusqu’à devenir un feu ardent que rien n’arrêtera et qui rallumera d’autres braises autour d’elle. Pour cela, il faut aimer tout entier chaque Homme et Femme, chaque famille, chaque enfant, comprendre, connaître et apprécier chaque parcelle de son être et de sa personnalité. Il faut nous réunir, nous parler, élaborer des projets et des plans aussi infimes soit-ils. Notre religion, la Créativité, dépasse de loin tout projet bassement politique, économique ou matériel. Il s’agit de la religion qui révolutionnera pour l’éternité l’âme et le cœur de l’Homme Blanc.

Le Monde, l’Univers, l’Histoire, ont un sens, une direction définie. Plutôt que de prendre systématiquement le contre-pied de tout événement, de toute évolution, de tout projet, il faut enfin oser se saisir du gouvernail et diriger notre navire à travers les flots en gardant le cap sur notre destinée et suivre la voie du Sang. Après tout, nous sommes dans notre bon droit.

source : https://snowbay.wordpress.com/2016/06/06/construire-un-autre-futur-et-gagner/

1 commentaire:

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !