samedi 24 septembre 2016

Jacques Chirac, la mort (prochaine) d'une ordure


Jacques Chirac a consacré toute sa vie à la destruction de notre patrimoine génétique. De par sa géographie, la France était bien protégée des diverses invasions étrangères qui ont contaminé une partie (limitée) du monde blanc. La Grèce, l'Albanie ou le Kosovo n'ont pas eu cette chance. Cette zone tampon entre l'Europe et l'Asie a souvent été submergée sous un flot de boue. 

Les Blancs de France étaient les héritiers d'un des plus beau patrimoine racial d'Europe. Jusqu'à ce que deux goyim de droite accèdent au pouvoir pour tout "déconstruire". Je veux parler du traître de droite Valérie Giscard d'Estaing et de son complice Jacques Chirac.

Ensemble, ils décrètent le regroupement familial (Décret du 29 avril 1976), afin de "rapprocher les familles séparées des deux côtés de la Méditerranée". Conséquence immédiate : des centaines de milliers de femmes et d'enfants quittent l'Afrique du Nord pour s'installer en France. Depuis cette date l'invasion n'a fait qu'empirer, aujourd'hui la France subit sa quarantième année de regroupement familial. Le grand remplacement est bien avancé, à un point tel que les afro-musulmans se sentent assez fort pour nous déclarer la guerre sur notre propre sol.

Et pendant ce temps, les responsables de ce crime contre la Race Blanche meurent dans leur lit. Quelle injustice !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !