dimanche 9 octobre 2016

Le patriotisme black-blanc-beur

                                           
Le patriote est intrinsèquement antiraciste, il ne fait pas de distinction entre le Français de souche (terme qui bien souvent il récuse) et le Français de coeur. Le Front national 2.0 version MLP est un parti patriote, il veut rassembler tous les Français qui aiment la France.

Pour aimer la France multiraciale d'aujourd'hui, il faut être dépourvu de toute conscience raciale. Le patriotisme Black Blanc Beur est un projet porté par Marine Le Pen. Son mentor, Floriant Philippot, a d'ailleurs déposé la marque LES PATRIOTES en vue de débaptiser un Front national connoté trop nationaliste !  

Entre le patriotisme (antiraciste) et le racisme (défense de la race) il y a le nationalisme. Le nationalisme doit être envisagé comme une étape, un marche-pied vers le racisme. Ce n'est pas la France qu'il faut sauver, mais la RACE BLANCHE. Si nous préservons notre race nous pourrons édifier une Nouvelle-France là où bon nous semble. Si nous diluons notre patrimoine racial dans le métissage, nous rejoindrons le tiers-monde pour l'éternité.

Être raciste c'est défendre sa race, c'est combattre ceux qui veulent la détruire (antisémitisme). La haine de ses ennemis est saine et naturelle, aimer sa race c'est haïr ceux qui veulent nous éradiquer: les Juifs, leurs alliés et les races de boue (musulmanes ou non).

L'amour et la haine sont indissociables :

Un Créateur considère l'amour et la haine comme les deux forces motrices les plus puissantes de la vie : que ces deux émotions sont saines et essentielles à la vie et que de n’en posséder qu’une et être privé de l’autre, c’est être aussi estropié qu’un oiseau avec une seule aile.

L'essence d'un Créateur - Ben Klassen


Le raciste aime ceux de sa race, il doit donc être solidaire envers ceux de son espèce (*). C'est pour cette raison qu'il est également racial-socialiste. L'intérêt général prime l'intérêt particulier. Il est important de ne pas confondre le socialisme et le racial-socialisme. Le socialiste défend l'humanité, le racial-socialiste défend uniquement sa famille raciale (la Race Blanche).

L'individu n'est qu'un élément du groupe auquel il appartient, un maillon entre les générations passées et les générations futures. L'individu meurt, le groupe racial - lui - doit être éternel. Se doter d'une religion racial est le meilleur moyen pour atteindre cet objectif. Cette religion raciale existe, elle a été fondée en 1973 par Ben Klassen, elle se nomme la CRÉATIVITÉ et les adeptes de cette religion sont des CRÉATEURS.

RaHoWa!

(*) L'idée selon laquelle il n'y a qu'une seule espèce humaine est fausse

“Les agglomérations humaines répandues sur divers points du globe ont été classées en un certain nombre de groupes auxquels on a donné le nom de races. Ce terme impliquait autrefois qu'il existait entre les groupes humains désignés sous ce titre des différences moins grandes que celles constatées entre les groupes d'animaux désignés sous le nom d'espèces. Mais les progrès de la science moderne ayant prouvé que les diverses races d'hommes sont séparées par des caractères aussi profonds que ceux qui distinguent les espèces animales voisines, il faut considérer aujourd'hui le mot race lorsqu'on l'applique à l'homme comme synonyme du mot espèce. On peut définir très simplement le sens des termes race ou espèce humaine, en disant qu'ils désignent des agglomérations d'individus possédant un ensemble de caractères communs se transmettant régulièrement par l'hérédité”.

C'est pour cette raison que Ben Klassen utilise indifféremment le mot espèce ou le mot race. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !