vendredi 7 octobre 2016

Souverainisme : l'Ukip n'a plus de raison d'être

L'eurodéputé Steven Woolfe gisant sur le sol d'une passerelle 
au sein du Parlement européen de Strasbourg.


L'Ukip (United Kingdom Independence Party) a uniquement été fondé pour sortir l'Angleterre de l'union dite européenne. Depuis la victoire du Brexit, l'Ukip n'a plus d'objet. Nigel Farage a abandonné la direction du parti souverainiste, et sa successeure, Diane James, a démissionné 18 jours après sa nomination "pour des raisons personnelles".

Alors que l'Angleterre vit le plus grand ethnocide de son histoire, les souverainistes ne savent plus quoi faire pour justifier leur existence. Jeudi, les têtes pensantes du souverainisme en sont arrivés aux mains. Au parlement européen de Strasbourg, une violente bagarre a opposé deux eurodéputés de l'Ukip, Mike Hookem et Steven Woolfe (celui-ci voulait un rapprochement avec les "conservateurs". Les "conservateurs" ne veulent rien conserver, ils sont sur la même ligne que l'extrême gauche : liquider ce qui reste de la Race Blanche en Angleterre.

Le souverainisme n'est pas une fin en soi. La souveraineté n'est qu'un moyen nécessaire à la préservation de notre identité raciale. L'eurodéputé Steven Woolfe souffre d'une hémorragie cérébrale, il est dans un état critique. Les Blancs ne doivent plus s'entretuer pour des futilités, la survie de la Race Blanche est la seule chose qui compte. Les élites de droite doivent surmonter la peur d'être traité de raciste. Il n'y a pas de plus noble cause que la défense de la Race Blanche.

source : http://www.liberation.fr/planete/2016/10/06/un-eurodepute-ukip-dans-un-etat-grave-apres-une-rixe-en-plein-parlement-a-strasbourg_1520110

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !