dimanche 23 octobre 2016

Un collectif FN enregistre une émission avec une figure de l'UOIF


LE POINT - "Banlieues patriotes", un collectif Front national, va diffuser "probablement mercredi" une émission dont l'invité est Camel Bechikh, figure de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), dont le FN demande sans cesse la dissolution.

"Les invités ne sont pas forcément d'accord avec nous, ce qui se dit n'engage en rien le FN. Camel Bechikh m'a dit qu'il était adhérent de l'UOIF, sans y être impliqué. Il y a plusieurs lignes je crois" au sein de l'organisation, a assuré à l'AFP Jordan Bardella, patron du collectif affilié au parti de Marine Le Pen.

Le but est d'inviter "des gens avec un intérêt pour le patriotisme, qui ont une démarche de terrain dans les banlieues. Bechikh ne vote pas FN, mais il sillonne les mosquées, il promeut, bien qu'étant musulman, une forme de patriotisme", d'après le conseiller régional francilien FN.

M. Bechikh a expliqué à l'AFP vouloir "parler à tout le monde. Je suis très bien à l'UOIF, je n'y ai plus de fonction dirigeante depuis 2007, et je suis très bien en tant que patriote."

Il avait déjà participé à des sessions de formation des jeunes frontistes, selon M. Bardella, mais aussi au colloque du Club idées nation du vice-président du FN Louis Aliot, le 11 avril 2013, sur le thème "Islam et République".

L'union des partiotes !

Le Front national demande pourtant très régulièrement la dissolution de l'UOIF (proche des Frères musulmans), un "groupe islamiste radical".

M. Bardella lui-même avait dénoncé la tenue du rassemblement annuel de l'UOIF au Bourget en mai, auquel participait Camel Bechikh. Il a redit à l'AFP lundi sa volonté de "dissolution" de l'organisation.

L'émission, appelée "Mon quartier la France", devrait durer une vingtaine de minutes. M. Bardella la souhaite "mensuelle", avec de prochains épisodes sur l'éducation ou l'emploi.

Les vidéos de M. Bechikh sont aussi régulièrement relayées par le site Egalité et Réconciliation [...] 

"On utilise le communautarisme qu'on prétend combattre", s'est désolé un frontiste.


Je n'ai aucun plaisir à dénoncer le Front national. Je veux juste mettre en garde mes frères et soeurs de Race Blanche qui mettent tous leurs espoirs dans ce Parti patriote et républicain. Le Front national n'a jamais été au pouvoir, il n'a jamais participé à la destruction de ce qui fut notre pays. En 2017 il faudra voter Marine Le Pen, ne serait-ce que pour retirer le pouvoir des mains de ceux qui veulent nous détruire. Mais croire que le Front national mettra en oeuvre la remigration, c'est faire preuve d'une grande naïveté. Il n'y a qu'une solution pour la Race Blanche, gagner la guerre raciale qui nous a été déclarée sous l'étendard de la Créatitité.

RaHoWa! 


1 commentaire:

  1. Heil Kamarade,

    Croire qu'un parti politique peut sauver les Nôtres d'un génocide racial est une total illusion.

    Les barbares ne causent pas. Ils volent, violent et tuent.

    Ils ne conpennent que la violence et la force.

    Les Nôtres d'Abord !

    Radio Chèvre Blanche

    RépondreSupprimer

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !