samedi 1 octobre 2016

Un journaliste de Fox News défend Hitler et dénonce la responsabilité des juifs de l’École de Francfort

      

Traduction de l’article du Daily Stormer

Chuck Woolery, un ancien commentateur sportif maintenant contributeur régulier de Fox News, vient de critiquer la vidéo de propagande anti-Trump de Joss Whedon et ses petits copains d’Hollywood, attaquant au passage le Marxisme Culturel et défendant Adolf Hitler !
  
Voici sa déclaration :

[Parlant de Joss Whedon des intervenants de la vidéo] Quand tous ces moutons de marxistes culturels rentrent à la bergerie, ils se suivent tous à la queue leu-leu parce qu’ils ont une peur bleue de sortir du rang. Je ne connais pas tous ces gens personnellement, mais je connais leur culture. J’ai vécu parmi eux à Hollywood pendant 45 ans, alors je sais ce que c’est. S’ils se comportent comme cela, c’est pour trouver du travail facilement, et aussi parce qu’il n’y a pas besoin d’être intelligent pour lire un téléprompteur.

Cette vidéo aura des répercussions. Il y a un rejet populaire du politiquement correct et le succès de Trump nous le prouve. Mais tout le monde a l’air de penser que le politiquement correct est apparu un beau jour, comme par magie. C’est faux. Le politiquement correct a été créé par l’École de Francfort. C’est un cas très intéressant, l’École de Francfort. Ça nous vient d’Allemagne, mais tout un tas de gouvernements ont repris ces idées. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les théoriciens de l’École de Francfort ont dû émigrer aux USA, à cause d’Hitler et son anti-communisme. Et ils se sont retrouvés tous sur le campus de l’Université Columbia. C’est comme ça que le politiquement correct est apparu.

J’aime bien étudier l’histoire de tous ces trucs, ça me permet de comprendre ce qui se passe aujourd’hui. Je veux savoir qui est mon ennemi. Mon ennemi, notre ennemi, c’est le marxisme culturel. On le retrouve à Hollywood, et partout ailleurs dans notre société.

MA-GNI-FIQUE

Quand on pense à quel point les choses ont changées ! On est maintenant à deux doigts de voir des types à la télé dire « Hitler avait raison pour les Juifs ». Et il faut remarquer que ce mec ne se donne même plus la peine d’utiliser la justification rituelle de circonstance « Bien sûr, il ne faut pas oublier qu’Hitler a commis des crimes atroces, mais… ». En fait, ce que Chuck a dit, en substance, c’est : Les marxistes culturels ont fui aux États Unis parce qu’Hitler ne voulait pas qu’ils détruisent son pays.

Bien sûr, dire « École de Francfort » revient à dire « juif ». Tous les théoriciens de l’École de Francfort étaient juifs et leur programme était lui-même un programme totalement basé sur des intérêts juifs. Cela a été démontré par le professeur Kevin MacDonald (en) (la notice Wikipédia (en) dédiée vaut aussi le coup d’être lue).

Et ce n’est pas comme le cas du libéralisme où les conservateurs bien-pensants disent « Bien sûr, beaucoup de Juifs sont responsables du libéralisme, mais il n’y a pas eu qu’eux ». Même pour le néoconservatisme, dont 95% des membres étaient juifs, il y en aura toujours un pour dire que Cheney et Rumsfeld étaient des goyim.

Mais dans le cas de l’École de Francfort, impossible de passer à côté. TOUS étaient juifs.
Et c’est l’École de Francfort qui a développé l’idée qui considère la civilisation Occidentale et ses valeurs comme une maladie. Woolery a raison sur toute la ligne. Le programme de l’École de Francfort était de détruire la civilisation Occidentale. Et ça a fonctionné.

Voici quelques unes des super idées que l’on doit à ces Juifs :

♥ Le féminisme
♥ La libérté sexuelle
♥ La théorie du genre
♥ Le droit des homosexuels
♥ La discimination positive
♥ La libération des Noirs

… tout ça sous le nom de Théorie Critique.

On reconnaît là tout le programme de la révolution sociale des années 60, directement inspirée du marxisme culturel donc.

Il est probable que Chuck Woolery se soit rendu compte de la supercherie en visionnant le documentaire de William S. Lindt L’École de Francfort : l’histoire du politiquement correct (1999) (en). Ce film a été rendu populaire en étant régulièrement cité par le Tea Party à la fin des années 2000.

Beaucoup ont reconnu la valeur des thèses qui y sont exposées dans ce film, sans être pour autant anti-sémites. Peut-être Woolery est-il de ceux-là. Mais quand on s’est rendu compte que ces idées destructrices viennent directement d’individus qui s’identifient comme juifs avant tout autre chose, qui voient dans leurs thèses une continuation du Tikkoun Olam, et que c’est la raison pour laquelle Hitler détestait les Juifs, alors on est tout près de comprendre la totalité de ce qui se passe sur notre belle planète en l’an de grâce 2016.

Un autre documentaire existe sur le sujet, bien meilleur que celui précedemment cité, et avec des interventions de Kevin MacDonald en prime : la Loi de la minorité : l’ascension du politiquement correct de Jost Byron.

Nous sommes à deux doigts de la victoire, camarades. Littéralement.
L’intervention de Chuck Woolery sur Fox News était objectivement pro-hitlérienne et anti-sémite, sauf qu’elle utilisait un langage un peu différent.

Nous sommes en train de gagner.

Il n’y a qu’une chose à faire : continuer.

Nous devons nous méfier particulièrement des gens qui essayent de faire en sorte que l’Alt Right arrête de s’intéresser aux Juifs, surtout à ce moment crucial. Les Juifs sont conscients de ce qui se passe à 100% et c’est pour cela qu’ils essaient en ce moment de subvertir notre mouvement pour ensuite pouvoir le ré-orienter. Je ne rentre pas souvent dans les détails de cette opération, très franchement parce que je ne pense pas que ces détails soient très intéressants, mais il est évident pour quiconque s’intéressant un peu à l’Alt-Right, de voir que notre mouvement est sous attaque constamment, en plus de l’actuelle tentative de retournement.

Et par qui cette tentative de subversion est-elle menée ? Par Milo Yiannopoulos, juif homosexuel.

 ((( Milo Yiannopoulos )))

Le FBI aussi nous a infiltré, et ne pas y croire serait de la naïveté. Il suffit de s’intéresser aux mouvements nationalistes blancs aux USA : tous ont été infiltrés, et finissent même par être dirigés par des agents fédéraux sous couverture. A l’époque, la tactique du FBI était de criminaliser ces mouvements en les encourageant à commettre des actes violents. Aujourd’hui, du fait que notre mouvement est d’abord un mouvement Internet, leur plan est de ré-orienter l’Alt Right ou de la faire exploser.

Voilà, vous savez tout. Mais continuez à ouvrir l’oeil. Être conscient de ce qui se passe autour de nous est essentiel. Et chercher à savoir si untel est un agent, un opportuniste ou un arnaqueur est inutile. Quiconque suggèrant que nous devrions arrêter de nous intéresser aux Juifs est un ennemi. Quelques soient ses raisons ou ses arguments.

Voici mon message pour vous tous : nous sommes en train de gagner, surtout ne changeons rien.

Nous sommes près, vraiment tout près d’arriver à lancer un débat public sur la question des Juifs.
Ceux qui trouvent que nous en « faisons trop », que nous sommes trop agressifs, ceux qui veulent nous voir reculer ou nous faire croire que les Juifs ne constituent pas un problème, ceux qui veulent nous faire dire que finalement les Juifs sont des Blancs comme nous, nous faire croire qu’Israël est notre allié, que les Juifs sont des nationalistes comme nous, tous ceux-là sont nos ennemis.

Je répète : nous sommes en train de gagner.
Tenons la barre, gardons le Cap.
La Victoire approche.

source : http://www.blancheurope.com/2016/09/27/un-journaliste-de-fox-news-defend-hitler-et-denonce-la-responsabilite-des-juifs-de-lecole-de-francfort/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !