dimanche 13 novembre 2016

Diana Johnstone : "La guerre est moins probable avec Trump qu’avec Clinton"

Hillary la corrompue était la meilleure alliée des islamistes et d'Israël.

Certains craignent que Donald Trump déclenche un conflit mondial. Si l’on reprend votre livre, où vous qualifiez Hillary Clinton de « reine du chaos », la candidate démocrate aurait-elle été plus dangereuse ?

Quand j’ai écrit ce livre, la campagne présidentielle n’avait pas commencé. Donald Trump n’est pas un républicain ordinaire, c’est un indépendant qui a fait une « OPA » sur le parti. Ses propos indiquent qu’il ne veut pas faire la guerre avec la Russie. On va voir comment la situation évolue lorsqu’il sera aux commandes. Mais d’après les déclarations des deux candidats, la guerre est moins probable avec Trump qu’avec Clinton.

Le rapprochement russo-américain est une excellente nouvelle pour la Race Blanche.

Une fois à Washington, on verra ce qu’il adviendra. Donald Trump est un outsider, il va se retrouver entouré de gens qui vont essayer de lui faire faire ce qu’aurait fait Hillary Clinton. Je ne sais pas s’il est assez malin pour se défendre dans ces circonstances, c’est très difficile à prédire. Pour le moment, il reste moins belliqueux que la candidate démocrate.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !