vendredi 11 novembre 2016

Trump Président, et après ?

Barack Hussein Obama viré !
  
L'élection de Donald Trump a été une grande joie pour tous les racistes antisémites de Race Blanche. Trois jours après son élection il est temps de redescendre sur Terre, et maintenant que va-t-il se passer ?

Donald Trump deviendra officiellement le 45e Président des Etats-Unis le 20 janvier 2017. Lorsque celui-ci aura prêté serment. D'ici là, il peut se passer énormément de choses.

Le 12 décembre les grands électeurs républicains nommés par le peuple désigneront le nouveau Président des Etats-Unis. Si plus de 36 grands électeurs républicains trahissent leurs électeurs en ne votant pas pour Trump, que se passera-t-il ? Les Blancs se révolteront-ils ? Le 6 janviers le congrès doit valider l'élection de Donald Trump, le fera-t-il si la rue (les nègres) s'y opposent ? Reste également l'espoir de la presse française qui souhaite son assassinat : http://breizatao.com/2016/11/10/france-la-radio-detat-france-inter-appelle-a-lassassinat-de-donald-trump-avant-son-investiture/

La victoire de Donald Trump n'était pas une fin en soi, mais le début d'une longue et difficile montagne à escalader. Durant tout son mandat les (((médias))), les (((banques))), le (((congrès))) et (((Wall-Street))) seront contre lui. 

Malheureusement, Donald Trump aura les mains liés.

La cour suprême des Etats-Unis autorisera-t-elle l'expulsion des clandestins. Le congrès donnera-t-il son accord pour expulser 11 millions de clandestins. Donald Trump pourra-t-il réellement fermer l'entrée des Etats-Unis aux immigrés musulmans ? Pour cela, il faudra abolir la démocratie juive et la remplacer par une sorte de "démocratie populaire". Cela est-il possible ?

L'élection de Donald Trump est une excellente nouvelle, elle nous fera gagner un temps précieux. Certains racistes défendent le régime démocratique, alors que celui-ci est entièrement entre les mains d'une oligarchie mondialiste. Cette oligarchie mondialiste a à sa tête une hyperclasse majoritairement juive. Donald Trump pourra-t-il briser ses chaînes et rendre à l'Amérique blanche la maîtrise de son destin ? En clair, un homme (ou une femme) qui a la volonté de sauver son pays, peut-il le faire dans le cadre limité de la (((démocratie))) ?

Personnellement je ne le pense pas, la solution est ailleurs. 

RaHoWa!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !