vendredi 13 janvier 2017

L'antiracisme juif


Le goy antisioniste est généralement un antiraciste : Alain Soral, Dieudonné M'bala M'bala, Paul-Eric Blanrue, Marc George, Laurent Glauzy ...
Mais un goy sioniste se doit également d'être un antiraciste : Marine le Pen, Geert Wilders, Norbert Hofer ...

Il ne peut pas y avoir d'accord équitable avec le peuple-auto-élu.

Moïse avait décrété sa "tribu" supérieure à toutes les autres. Mais le Juif ne tolère pas le racisme des gentils. Les Juifs supportent l'islamophobie des sionistes Blancs. Mais ils n'admettront jamais que des Blancs puissent avoir l'idée de défendre leur race. Le racisme validé par le Talmud, n'est bon que pour les Juifs !

Se rapprocher des Juifs sionistes, c'est abandonner la défense de la Race Blanche.
Se rapprocher des Juifs antisionistes, c'est également abandonner la défense de la Race Blanche.
Dans les deux cas, la Race Blanche est perdante.

S'allier aux Juifs, ou rechercher leur assentiment, c'est de facto trahir sa race. Voilà pourquoi le racisme et l'antisémitisme sont pour nous indissociables.

RaHoWa!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !