samedi 7 janvier 2017

Yann Merkado - L’assimilation, c’est le sacrifice de son identité d’origine

Une ville de province (CAHORS)

Un message de Yann Merkado aux citoyens [CITOYENS!!! A peine commencé, l'article de Yann Merkado emploie déjà le langage de l'ennemi ! Qu'est-ce-qu' un citoyen, sinon un adepte de la République universelle (celle des droits de l'Homme et du citoyen) !] qui ont des origines extra-européennes.

Ceci est ma position, et elle n’engage que moi. J’espère tout de même qu’elle fera réfléchir mes frères nationalistes [Les nationalistes se battent pour un pays qui les tue. Ce n'est pas la France qu'il faut sauver. Mais la Race Blanche summum de l'évolution naturelle] qui pensent comme moi que la France doit rester blanche [La France restera blanche si elle refuse l'assimilation déjà proposée dans les années 60 par Jean-Marie le Pen].

L’assimilation est une volonté d’atténuer son identité d’origine pour se fondre dans le peuple autochtone, ses coutumes [républicaines issues des loges], ses lois [juives], son héritage culturel [marxisant] et ses gènes [Oui, ses gènes ! Les Blancs de France possèdent un des plus beaux patrimoines racial d'Europe]. Ce n’est pas au peuple autochtone de changer pour s’adapter aux nouveaux arrivants, mais c’est aux individus de s’adapter corps et âmes au pays désiré [Moins ils seront assimilés, plus ils seront expulsables. Les "gentils" immigrés du tiers-monde sont les plus dangereux, ils font croire à l'opinion publique que l'immigration extra-européenne peut être positive ! Ils servent de blanc-seing à la racaille].

Elle n’est possible qu’à condition de n’avoir pas en tête de recréer une ambassade de son bled en France : apprendre à parler (correctement) Français, donner des prénoms français à ses enfants, respecter à la lettre les lois françaises [Les lois de ce pays peuvent-elles encore être qualifiées de françaises ?], s’éloigner de sa communauté sans chouiner à la moindre contrariété, au moindre rejet de la part des autochtones. Rejet qui est naturel dans n’importe quel peuple, et particulièrement peu présent chez les Français qui sont parmi les moins xénophobes du monde [malheureusement].
L’assimilation, c’est le sacrifice de son identité d’origine [L'assimilation (le métissage) c'est la mort définitive de la Race Blanche]. Faites-moi confiance et répétez-le autant de fois qu’il vous faut. Ça ne se fait pas aussitôt naturalisé, puisqu’on ne peut pas changer sa génétique sans se diluer dans le peuple autochtone par le métissage au fil des générations, mais la volonté d’assimilation d’une personne se voit immanquablement à son comportement ainsi qu’à l’éducation qu’il donne à ses enfants : leur prénom, la langue parlée à la maison, la politesse autochtone, les règles de bienséances locales [Plus ces crasseux conserveront leurs coutumes de sauvage, moins ils s'assimileront, plus la Race Blanche sera préservée].

Mais, ce qui devrait être une évidence, doit être précisé : les 40 millions de blancs en France ne peuvent pas assimiler les 80 millions de nouveaux pauvres chaque année dans le monde. Sans blague!

On ne peut guère digérer plus de 10 000 immigrés par an [Nous pourrions assimiler 200 000 Blancs par an sans aucun problème. Les "immigrés" d'origine européenne ne sont pas des immigrés, ils sont nos frères de Race Blanche]. C’est déjà énorme : ça fait 500 000 en deux générations, alors qu’il faut deux générations aux premiers pour dépasser le seuil des 75% de gènes autochtones nécessaires pour commencer à être reconnu physiquement comme un autochtone [Le métissage est pour la Race Blanche une involution. Lorsqu'un Blanc se métisse avec une négresse, sa descendance retourne au modèle primitif. Le croisement d'un Blanc et d'une négresse engendre généralement un nègre (idem avec une Asiatique - le processus évolutif est stoppé, il y a un retour en arrière, une involution)].

Sous l’UMPS, notamment sous le gouvernement de François Fillon pendant les 5 années de la présidence Sarkozy, c’est 200 000 légaux qu’on s’est tapés chaque année, sans même compter les clandestins, permis de séjour et autres bidouillages de regroupement familial plus ou moins régulier.

C’est un désastre, et quasiment aucun des « nouveaux Français » n’en a quoi que ce soit à foutre de devenir Français, dès qu’il s’agit de faire un effort ou d’admirer le roman national [La France est un régime idéologique avant d'être une nation. Être Français (selon la doxa actuelle) c'est partager les valeurs de la république (en 2 mots : être antiraciste !)]. Ça mène à la situation actuelle.

J’adresse un message de soutien aux très rares citoyens d’origine immigrée qui ont pour projet de devenir de vrais Français de corps et d’esprit : je suis conscient que ce n’est vraiment pas vous qui menacez l’identité française [C'est justement le contraire, les assimilés servent la cause des immigrationnistes]. Vous êtes les bienvenus parmi nous, et je vous invite à rejoindre le combat nationaliste en quittant toute complaisance pour la racaille anti-France et pour les vagues de migration d’invasion. Ce ne sont plus vos frères à partir du moment où vous avez choisi de devenir Français [Personne ne peut devenir ce qu'il n'est pas ! Les non-Blancs qui choisissent la France actuelle sont les harkis de l'Algérie française (des traîtres à leur race). Il n'y a pas de pire crime que la trahison raciale].

Comme Aldo Sterone et Majid Oukacha, portez vos couilles si vous voulez que l’Occident où vous avez choisi de vivre, reste l’Occident [Aldo Sterone et Majid Oukacha ont toute leur place en Algérie].

L’immigration massive de gens hostiles à la France et à son peuple n’est réellement dangereuse que pour vous ! Car cette vague de merde génère le rejet, et vous serez forcément amalgamé à l’écrasante majorité des gens qui souhaitent juste planter leur drapeau sur les terres et les utérus des autochtones.

Vous avez toute ma sympathie, mais vous n’êtes qu’un détail de la société française et aucun patriote sérieux ne dressera une règle à partir des cas particuliers que vous êtes. Et comme j’ai dit plus haut, même si vous étiez la majorité de notre immigration, vous seriez dangereux pour notre identité malgré vous.

Vous êtes des grands garçons et de grandes filles, et si vous voulez vraiment être Français vous le serez si on arrive à stopper le raz-de-marée de merde qui déferle sur nos côtes et dans nos aéroports [Il est évident que le système implosera si l'immigration à faible QI n'est pas stoppée. Mais nous mourrons également si nous assimilons les masses déjà présentes sur notre sol en stoppant l'immigration non blanche !].

Quant aux ultra-marins des DOM-TOM, vous êtes évidemment des Français [Je l'avoue, moi, je ne me sens plus Français depuis longtemps - comment pourrais-je m'identifier à des nègres !] avec une identité propre. Vous n’êtes pas concernés par ce message puisque : vous ne mettez pas en danger l’identité génétique du Français européen [Ils sont pourtant des centaines de milliers sur le sol européen à contaminer nos gènes par le métissage !], vous avez déjà des terres, vous avez une culture propre, et vous ne faites pas chier le monde [Les DOM ont les plus hauts taux de délinquance]. Il serait ridicule de se sentir concernés devant une immigration majoritairement musulmane qui n’a rien à voir avec votre culture et votre Histoire [Les bougnoules qui nous colonisent seraient beaucoup plus dangereux s'ils étaient de religion catholique. L'islam a au moins l'avantage de limiter le métissage. Une bougnoule voilée exprime clairement à la gent masculine non musulmane qu'elle n'est pas sexuellement disponible].

Yann Merkado

source : http://suavelos.eu/lassimilation-cest-le-sacrifice-de-son-identite-dorigine

Nous avons connu un Yann Merkado mieux inspiré. Nous ne pouvons que lui conseiller de parfaire sa culture politique en lisant des auteurs racistes/racialistes américains. Les "penseurs" français ont dans ce domaine beaucoup trop de retard. 

5 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !