dimanche 19 février 2017

Le roi d’Espagne tend la main aux musulmans

Le roi trés catholique Felipe VI.

TSA ALGERIE - Le roi d’Espagne, Felipe VI, a fait jeudi 2 février un geste envers les musulmans en recevant pour la première fois en audience leurs représentants au palais de la Zarzuela.

Accompagné de la reine Letizia, le monarque s’est adressé à Riay Tatary, président de la Commission islamique d’Espagne, et aux six autres membres qui la composent. Il a évoqué les droits dont jouissent les musulmans en Espagne en insistant sur la nécessité de les mettre en pratique tous les jours, selon ceux qui prirent part à la réunion. « Il s’est montré très affectueux avec nous », signale l’un des invités au palais royal.

Riay Tatary, d’origine syrienne et proche idéologiquement de la Voie Islamique, une petite école de pensée proche des Frères Musulmans. Il est soutenu par des communautés musulmanes qui, en général, se situent dans l’orbite du ministère des Affaires islamiques du Maroc.

« Le roi fait un geste envers le monde musulman en pleine tempête déclenchée par Trump », écrit le journal en ligne Voz Populi résumant une opinion généralisée de la presse espagnole.

Le gouvernement espagnol a l’intention de faire lui aussi un geste envers les musulmans [...]  Le ministre de la Justice, Rafael Catalá, a annoncé en janvier qu’ils allaient pouvoir se financier à travers la déclaration d’impôts sur le revenu de leurs fidèles comme le font les catholiques depuis longtemps. Quand ils remplissent leur déclaration ceux-ci peuvent consacrer 0,7% de leurs impôts à l’Église catholique. La majorité des contribuables espagnols ne le font pas.

Les musulmans sont, selon l’Observatorio andalusi, un centre d’études qu’ils ont fondé, 1,9 millions en Espagne, c’est-à-dire 4% de la population [A ces 4 %, il faut ajouter les melons non pratiquants].


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !