samedi 11 mars 2017

Emmanuel Macron, le candidat de la finance apatride


La maison rothschild soutient en toute discrétion Emmanuel Macron. En témoigne ce texto envoyé il y a quelques mois par la direction de Rothschild à un listing très sélect de banquiers d’affaires de la place parisienne : « Chers amis, un cocktail dînatoire de levée de fonds est organisé pour Emmanuel Macron le 27 septembre à 20 heures à la Terrasse Martini, 50 avenue des Champs-Élysées. À cette occasion, Emmanuel vous fera part de sa vision et de ses propositions, cela sera aussi l’occasion de discuter avec lui de façon informelle. Si vous souhaitez vous joindre à nous, pourriez-vous le confirmer en répondant à ce SMS, en indiquant si vous serez accompagné. Pour des raisons de confidentialité, nous vous demandons une très grande discrétion autour de cet événement. »


Un million d'euros brut. Voici ce qu'a touché Emmanuel Macron pour l'année 2011, lorsqu'il était associé-gérant de la banque Rothschild. L'agent des Rothschild a en outre révélé à L'Express que son "travail" lui avait rapporté un million supplémentaire au titre de ses quatre mois de service en 2012, avant qu'il ne le quitte pour rejoindre l'Élysée.


C'est Emmanuel Macron qui avait convaincu François Hollande d'augmenter massivement les impôts afin de rembourser une partie de la dette (((des banques))). L'agent d'Israël l'a fait en toute connaissance de cause. Il savait trés bien que cela plomberait notre économie (croissance en baisse, chômage en hausse). Si cet apatride cosmopolite arrivait au pouvoir, le patrimoine français (ce qu'il en reste) changerait de mains.

1 commentaire:

  1. Manque le "h" au début de "http" pour le lien. (Qui fonctionne par ailleurs)

    RépondreSupprimer

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !