samedi 15 avril 2017

Philippe Randa condamne la défense de la Race Blanche

L'antiaméricanime est une variante d'antiracisme
(de racisme anti-Blancs)

Sur son blog, Philippe Randa justifie le génocide blanc en cours, en rappelant la "culpabilité" de l'Homme Blanc, coupable (selon lui) de tous les crimes :

" [...] aussi passionnants soient les articles et entretiens s’efforçant de dessiner les contours de ce lourd et épais concept de « nationalisme blanc », l’on demeure circonspect, surtout lorsque l’on regarde dans le rétroviseur de notre Weltanschauung européenne [Le nationalisme blanc n'a rien d'un CONCEPT lourd et épais. Face à la REALITE du grand remplacement qui s'opère sous nos yeux, il est une réponse adaptée aux circonstances. Un cris de ralliement face à l'invasion : ce qui nous unis - LA RACE - est plus fort que ce qui nous divise - LA NATION]. Inopérant à une époque, pas si lointaine, où l’Europe était à peu près racialement et ethniquement homogène, le concept de « nationalisme blanc » n’est, toutefois, guère plus recevable aujourd’hui, même à l’heure blafarde du turbo-remplacisme ethnocidaire. Nous considérons, en effet, qu’il est atteint d’un vice rédhibitoire, celui d’avoir été forgé par les héritiers de ceux-là mêmes qui, au nom de la « Destinée manifeste », n’eurent aucun scrupule à massacrer les autochtones des pays conquis. Indécent sophisme qui le démonétise en bloc et, atteint dans sa cohérence logique, le fragilise considérablement [Les pires ennemis de la Race Blanche suivent le même raisonnement vis-à-vis de l'Europe. Coupables de l'"extermination" des Juifs, les Européens sont condamnés à accepter le grand remplacement sans rechigner !].

Si nous saisissons parfaitement l’enjeu vital qu’il y a à préserver notre héritage ethno-génétique (étant précisé que l’ethnie se définit comme la propriété d’un groupe humain possédant indivis un héritage socio-culturel commun ["un groupe humain possédant indivis un héritage socio-culturel commun" ! Même Jean-Luc Mélenchon qui ne supporterait pas de vivre parmi des blonds aux yeux bleux ne tiendrait pas un tel discours !], en particulier la langue), son équation se pose, selon nous, exclusivement en termes d’aires civilisationnelles où les interactions entre race et culture concourent, précisément, à conférer des traits singuliers à tel groupe humain [S'agit-il d'une ode au métissage ?] appartenant en propre à une civilisation donnée [Traduction : un bougnoule de culture européenne est un Européen]."

source : https://eurolibertes.com/societe/nationalisme-blanc-legitime-defense-civilisationnelle/

L'européiste Christian Bouchet contre la Race Blanche.

Toute cette vieille génération, dont fait partie Mr Philippe Randa, est dépassée par les évènements. Les nationalistes blancs avaient perçu dés les années 70, le précipice vers lequel la Race Blanche se précipitait. 40 plus tard, tout leur donne raison (à Ben Klassen, et à d'autres). 

Hier nous avions Maurras contre Hitler (le retour du roi contre le national-socialisme). Aujourd'hui nous avons les européistes contre le retour de la Race Blanche !

1 commentaire:

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !