lundi 8 mai 2017

Abou Sofiane : "J’ai flirté avec Marion Maréchal-Le Pen !"


PUBLIC - À l’occasion d’une interview exclusive pour le magazine Public, Abou Sofiane s’est confié sur son livre "Zahia m’a tué". Entre révélations chocs, rencontres inattendues et projets d’avenir, Abou dit tout, sans langue de bois. 

Si Abou Sofiane a commencé à se faire connaître du grand public en participant à la Nouvelle Star , c’est pour une affaire bien plus sombre qu’il a fait la une des journaux. En 2010, son nom était sali dans l’affaire Zahia puisqu’il est accusé d’avoir joué les intermédiaires entre des prostituées et des footballeurs. Parmi elles se trouvait la sulfureuse blonde qui fait toujours autant buzzer sur la toile. Après son jugement prononcé, Abou passera six semaines en prison. Six semaines pendant lesquelles il perdra tout : avenir de carrière, ami et respect... Mais alors qu’il a sorti son livre Zahia m’a tué, Abou y a imprimé de drôles d’anecdotes dont une qui a attiré notre attention.

Quand Abou s’amourache du FN

En effet, puisqu’il confesse avoir flirté avec… Marion Maréchal-Le Pen ! Une histoire bien surprenante puisque nous n’imaginons pas Abou avec la jeune politicienne : "Nous avons commencé à flirter gentiment" explique-il. Rencontrée au cours d’une soirée, Abou explique que l’histoire avec Zahia a tout envoyé valser. À se demander où il serait si tout ça n’avait pas eu lieu ? Abou et Marion, un nouveau couple influent ? Désormais personne ne le saura.

En attendant, le jeune homme de 35 ans a offert un nouveau regard au FN. Car en plus de Marion, c’est Marine Le Pen, sa tante, qu’il a pu rencontrer. Malgré tous les dires sur le parti, il l’affirme : "Ni l’une, ni l’autre ne sont racistes".


 Je dédie ce billet à tous ceux qui croient que Marion Maréchal-le-Pen est notre avenir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !