jeudi 11 mai 2017

Front national 1972 - 2017

Marion ne sauvera pas la France.

Marion Maréchal-le-Pen abandonne la vie politique. Elle ne remettra pas en jeu son mandat de députée le mois prochain. Dans un courrier au journal Le Dauphiné elle évoque des raisons personnelles et je cite :

« Si nous voulons rendre ses lettres de noblesse à la Politique, il faut prouver aux Français qu’il existe aussi des élus libres et désintéressés refusant de s’accrocher coûte que coûte à leur statut et à leurs indemnités ».

Ce message s'adresse directement à sa tante, exclusivement cantonnée dans la politique spectacle.

L'échec prévisible du Front national lors des prochaines élections législatives servira de prétexte à la dissolution du FN. Le gaulliste Floriant Philippot annonce déjà la dissolution du Front national : https://www.youtube.com/watch?v=vCMzsD_uw9Y

Le nouveau parti se nommera "les patriotes", la sortie de l'euro sera le "nouveau" cheval de bataille des souverainistes. Marine le Pen et Floriant Philippot comptent chasser sur les terres de François Asselineau (0,9 % lors de l'élection présidentielle) !

L'immigration, le grand remplacement et la remigration passeront à la trappe.

La famille Le Pen nous a fait perdre 45 précieuses années. Tout est à reconstruire, à commencer par les fondations. La première étape de cette reconstruction commence par une question : Pourquoi  nous combattons ?

La réponse est évidente, POUR NOTRE RACE. Ceux qui disent le contraire sont nos ennemis.

RAHOWA!

1 commentaire:

  1. Pour la fille du patron elle n’apparaît pour la première fois qu'en 2002, à 34 ans sur le plateau de FR3, en « bouche-trou ». Elle ne doit son premier mandat qu'à Carl Lang qui la propulse sans autre mérite que son nom sur sa liste régionale du NPDC en 1992. Erreur ! Puisqu'elle finit par le liquider pour s'implanter seule sur cette région « bien labourée », justement après un cuisant échec personnel pour ses résultats personnels sur l’Île de France aux européennes de 2004 ( - 4%)
    Elle mène en 2007 la campagne de son père à la présidentielle et réalise pour lui une contre-performance absolue par rapport aux précédents chiffres de 2002 du méritoire chef de campagne Bruno Gollnisch.
    Lors du congrès de Nice, classée seulement 34ème personnalité du FN, elle s'y distingue pendant 3 jours dans la commission famille, arc-boutée sur le choix de sortir du programme du FN la phrase qui fait de ce mouvement un parti encore catholique : « Le FN défend la vie de sa conception naturelle à sa fin naturelle ». Elle venait de rentrer à la GLNF, section féminine sous le nom de Marine Chauffroy. Elle a été la principale motrice des violentes purges des leaders du mouvement, que l'on retrouve aujourd'hui en quasi totalité au Parti de la France créé en 2009, gardiens du flambeau.
    Chef de guerre arriviste illégitime, installée par entrisme et flots de sanglots longs d'une fifille mal-aimée à son Papa, elle s'occupe de tuer sans bruit, comme le jeune coucou affamé d'exclusivité dans un nid douillé.
    Avec Loulou la fripouille et Phiphi le pipo elle courre à gauche pour le score. Elle est connue pour ne pas travailler et le résultat est visible au face à face contre "le Grand Nul En Marche".
    Malgré un large boulevard pour avancer efficacement, pavé d'écroulement économique, bordé de mondialisme et d'européisme révélé destructeur, planté de lois révolutionnaires insupportables aux familles de France, sous un soleil de pauvreté galopante, animé de « va-t-en-guerre », d'invasion migratoire, d'insécurité et d'explosion du terrorisme ouvertement anti-français, de scandaleuses affaires politiques dans les rangs de nos adversaires,... avec une implosion inévitable de la fausse droite molle et du socialisme marxiste meurtrier, MLP n'arrive pas à en faire profiter la droite nationale et la France.
    Trahison ou incapacité manifeste ? Les 2 mon Capitaine...

    Alors, désespoir... ? Jamais ! dirait Maurras 1.
    N’oublions pas le combat de toujours de la droite nationale, resserrée, recomposée et appelée alors par ses fondateurs il y a peu encore le « Front national pour l'unité française ».

    Ne serait ce que pour ce principe d'unité, de Front, tant de choses ont changé…

    1: "Tout désespoir en politique est une sottise absolue." Charles Maurras – Mes idées politiques – 1937

    RépondreSupprimer

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !