lundi 8 mai 2017

L'échec du souverainisme


Durant des décennies les Français ont voté Front national - contre l'immigration. Avec l'arrivée de Marine le Pen tout change, dédiabolisation oblige la lutte contre l'immigration n'est plus le coeur du projet FN. S'attaquer aux immigrés, dénoncer l'immigration, c'est prendre le risque d'être accusé de xénophobie, de racisme. Le Front national doit se doter d'une nouvelle identité, d'un nouveau projet. Floriant Philippot l'apporte sur un plateau d'argent : le souverainisme. Marine le Pen, profondément antiraciste, est sous le charme. 

Du temps de Jean-Marie le Pen, les promesses électorales étaient financées grace à la remigration. Expulser les immigrés au chômage pour baisser les charges des entreprises. Expulser les travailleurs immigrés pour libérer des emplois aux chômeurs français... Avec Marine le Pen, il n'y avait que la sortie de l'euro pour financer son programme. 70% du programme du FN reposait sur la sortie de l'euro. Marine le Pen n'aborde jamais de grand remplacement. La remigration des populations extra-européennes n'est jamais évoquée.

C'est cette sortie de l'euro qui lui a fait perdre de débat contre Macron. Marine le Pen comptait relancer notre économie avec un franc faible, alors que l'immigration de peuplement nous coûte une fortune ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !