mardi 23 mai 2017

Sébastien Chenu, le nouvel espoir du Front national


Depuis la démission de Marion Maréchal-le-Pen la tendance identitaire perd du terrain au sein du Front national. Les souverainistes dont le programme se limite à la sortie de l'euro avancent leurs pions. Pour les élections législatives, Floriant Phillipot a placé des souverainistes (antiracistes) dans les circonscriptions les plus gagnables.

Le Figaro confirme l'information : Si l'on s'en tient donc aux seules 15 circonscriptions les plus favorables, on s'aperçoit que les proches de Florian Philippot seraient avantagés, avec plus de 50% de candidats éligibles. Parmi eux, par exemple, Sébastien Chenu dans le Nord. L'aile «marioniste» serait au contraire sous représentée avec 20%.

Sébastien Chenu est le mieux placé pour gagner un poste de député. Il incarnera à merveille le patriotisme français.

source : http://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/2017/05/18/38001-20170518ARTFIG00316-legislatives-les-proches-de-philippot-en-force-dans-un-futur-groupe-fn.php 

WIKIPÉDIA - Sébastien Chenu, né le 13 avril 1973 à Beauvais, est un homme politique français. Anciennement fondateur de l'association GayLib, association de défense des droits LGBT au sein de l'UMP puis secrétaire général de l'UMP chargé de la diversité culturelle, Sébastien Chenu décide de rejoindre le Rassemblement bleu Marine (RBM), mouvement rattaché au Front national (FN), le 10 décembre 2014. Devenu collaborateur de Marine Le Pen, il prend la tête du collectif CLIC (Culture Liberté et Création), collectif traitant des sujets culturels au sein du RBM.

Entre 2004 et 2005, il devient conseiller de Nicole Guedj, secrétaire d’État à la Justice.

De 2005 à 2007, Sébastien Chenu est chef de cabinet de Christine Lagarde, ministre du Commerce extérieur.

De 2007 à 2008, il devient directeur adjoint de la communication de France 24, chaîne d’informations internationale.

[...]

Déçu que Nathalie Kosciusko-Morizet ne lui attribue pas la tête de liste de l’UMP dans le 2e arrondissement de Paris à l'occasion des élections municipales de 2014, il se rapproche pendant la campagne de l'équipe d'Anne Hidalgo dont il cherche à intégrer les listes.

Lors des élections départementales de 2015, il est candidat dans le canton de Beauvais avec le soutien du FN. Candidat sur les listes de Marine Le Pen lors de l'élection régionale de 2015 en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, il est élu conseiller régional.

Le 29 février 2016, lors d'un bureau politique, la direction du FN lui confie la fusion de trois fédérations du nord de la France, dont il devient secrétaire départemental.

Il est candidat FN lors des élections législatives de juin 2017 dans la 19e circonscription du Nord.

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sébastien_Chenu

Fuyez l'extrême droite française ! Racialement les Blancs de France sont d'une qualité supérieure (la géographie française nous avait bien protégé des invasions - ce qui n'est pas le cas des Grecs par exemple). Mais culturellement, idéologiquement ... tout est à jeter.

Ce n'est pas la France, la république, notre souveraineté ou que sais-je encore qu'il faut sauver - MAIS NOTRE RACE ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !