vendredi 23 juin 2017

La France cheval de Troie du tiers-monde en Europe

Alfred Rosenberg a été assassiné par les forces antiracistes en 1946.

Alfred Rosenberg, LE MYTHE DU XXe SIÈCLE (1930) :

" Le puissant mouvement révolutionnaire qui parcoure les peuples de couleur, est une conséquence directe de la guerre mondiale. Les chefs des puissances de l'Entente portent la lourde responsabilité de ce crime monstrueux : avoir mobilisé des noirs et des métis contre le peuple allemand et les avoir engagés, en insultant l'Allemagne pendant des années, dans une guerre contre un empire de race blanche. La plus grande faute incombe indubitablement à la France. Même après la guerre, elle envoya des gens de couleur occuper la Rhénanie, le berceau de la culture de l'Europe ; cette France dont les plénipotentiaires militaires déclarèrent très ouvertement devant le parlement que les Français étaient un « peuple de cent millions » d'âmes ne disposant pas de deux armées, une blanche et une de couleur, mais bien d'« une seule ». Par cette déclaration, véritable programme, la politique française a mis la race noire à égalité avec la blanche et, comme cent quarante ans plus tôt la France introduisit l'émancipation des juifs ; elle est aujourd'hui la première responsable de la souillure de l'Europe par les nègres. Si cela continue, on ne pourra plus la considérer comme un Etat européen, mais plutôt comme une colonie de l'Afrique, dirigée par des juifs. "

source : http://www.balderexlibris.com/index.php?post/2012/05/12/Rosenberg-Alfred-Le-mythe-du-XXe-siecle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !