dimanche 11 juin 2017

L'islamiste au marteau était parfaitement intégré

Son directeur de thèse dit qu'il était "doux comme un agneau".

LE MONDE -  Après l’agression au marteau, mardi 6 juin, d’un policier qui patrouillait sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris, la police se concentre sur le profil et le parcours atypiques de l’agresseur, Farid I., âgé de 40 ans.

[...]

Les papiers d’identité retrouvés sur lui indiquent que l’homme est né en Algérie en janvier 1977, et était inscrit depuis 2014 comme doctorant en sciences de l’information de l’université de Lorraine, à Metz. Farid I., qui n’a pas « d’antécédents psychiatriques connus à ce stade » selon une source proche de l’enquête, était « aux antipodes de tout ce qu’on décrit », a affirmé à l’AFP son directeur de thèse, Arnaud Mercier, le décrivant comme « doux comme un agneau ».

Titulaire d’une licence en traduction décrochée en Algérie en 2000, puis d’une licence de journalisme obtenue en Suède en 2011, il a exercé comme journaliste à la radio suédoise. Selon le tabloïd suédois Expressen, il a été marié jusqu’en 2005 à une Suédoise, avant de rentrer en Algérie pour travailler.

D’après une fiche à son nom sur le site professionnel LinkedIn, Farid I. a ensuite fondé et dirigé un journal local à Béjaïa, en Kabylie. Il a également travaillé pour le quotidien algérien El Watan, connu pour sa ligne radicalement anti-islamiste.

source : http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/06/07/attaque-de-notre-dame-une-video-d-allegeance-a-l-ei-retrouvee-lors-d-une-perquisition_5139888_1653578.html

Conclusion : méfiez-vous des crouilles, "assimilés" ou non.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !