vendredi 16 juin 2017

Pour éviter la "consanguinité", le ministre des Finances allemand vante l'ouverture des frontières


RT - Pour Wolfgang Schäuble, l'ouverture des frontières allemandes à l'immigration va au-delà du simple devoir d'accueil des réfugiés. C'est une nécessité, pour éviter que le pays de 80 millions d'habitants ne sombre dans la consanguinité.

Dans les colonnes du Zeit, le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble s'est fendu d'un vibrant plaidoyer en faveur de l'immigration, mettant en avant les dangers que représenterait selon lui une fermeture des frontières.


«S'isoler nous ruinerait. Cela dégénérait en consanguinité», a jugé tout en mesure Wolfgang Schäuble. Il a ajouté : «Les musulmans enrichissent l'ouverture et la diversité [allemande].»

«Regardez la troisième génération des Turcs, en particulier des femmes», a-t-il fait valoir pour étayer son propos. «C'est un énorme potentiel d'innovation», a-t-il ajouté sans développer son point de vue.

Depuis l'année 2015, Angela Merkel a pris la décision d'ouvrir les portes de l'Allemagne à plus d'un million de migrants. Cette décision a durement entamé la popularité de la chancelière allemande, de nombreux Allemands considérant que l'accueil d'un nombre aussi élevé de migrants pourrait générer des problèmes d'ordre culturel et sécuritaire.


Le problème avec ceux qui souffrent de la haine de soi, c'est qu'ils veulent précipiter dans la mort tout leur entourage. Plus ces haineux envers leur propre race accèdent à des postes élevés, plus les dégâts qu'ils commettent provoquent des ravages. Nous avons l'obligation de les soigner, d'abréger leurs souffrances.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !