jeudi 27 juillet 2017

Immigration : le QI des Français en chute libre

QI moyen selon les pays (2012).
  
Une série d'études montre un net recul du quotient intellectuel au sein des pays occidentaux. La moyenne française a baissé de près de 4 points en 10 ans.

Chacun donne son explication :

Le Point évoque "un lien entre nombre d'heures passées par jour au volant et QI, affirmant que les automobilistes conduisant plus de deux heures quotidiennement ont un quotient intellectuel inférieur à la moyenne" : https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211738901390-linquietant-recul-du-quotient-intellectuel-2060740.php

France bleue parle de "la consommation de haschisch, dont la prise répétée a une mauvaise influence sur le cerveau" : https://www.francebleu.fr/infos/societe/le-qi-moyen-des-francais-baisse-de-3-8-points-en-dix-ans-1500979895

Les Echos osent avancer "Une des explications les plus politiquement incorrectes est que les personnes les plus instruites ont tendance à retarder le moment d'avoir un premier enfant, notamment pour pouvoir poursuivre leurs études, et en font donc moins que celles appartenant aux couches plus défavorisées de la population" : https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211738901390-linquietant-recul-du-quotient-intellectuel-2060740.php

Les Echos relativisent immédiatement cette explication en mettant en avant la "complexité du sujet". "Quant aux causes du retournement constaté ces quinze dernières années, elles sont multiples, et leur poids relatif dans le phénomène n'est pas aisé à déterminer. Difficile d'incriminer en bloc les systèmes éducatifs, puisque les pays touchés par cette baisse de QI en possèdent de très différents, certains de ces pays étant par ailleurs bien classés dans les études Pisa. Il en va de même pour un autre facteur régulièrement avancé, l'importance prise par le numérique chez les plus jeunes, puisque parmi les pays aux QI moyens le plus élevés figurent des pays d'Asie très technophiles".

Femme actuelle accuse "les perturbateurs endocriniens. Ces agents chimiques soupçonnés de parasiter notre système hormonal empêcheraient l'action de l'iode, indispensable au développement du cerveau" : http://www.femmeactuelle.fr/sante/news-sante/etudes-scientifiques-qi-francais-baisse-41530

Plus surprenant (pour un journal d'extrême gauche), Libération se demande si la cause ne pourrait pas être héréditaire. "Gabriel Wahl, pédopsychiatre et spécialiste des enfants intellectuellement précoces, indique que l’héritabilité de l’intelligence s’élève à 70 %. Une étude menée en Islande rapporte que les personnes les plus intelligentes font moins d’enfants, et donc que les gènes finissent par se raréfier" : http://www.liberation.fr/futurs/2017/07/25/mais-pourquoi-parle-t-on-de-la-baisse-du-qi-des-francais_1586067

Mais pas un seul évoque l'immigration massive à faible quotient intellectuel en provenance du tiers monde. PAS UN SEUL !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !