lundi 29 janvier 2018

À propos de l’afrocentrisme


BLANCHE EUROPE - Blanche Europe se fait régulièrement l’écho de la tendance de mettre partout des nègres dans les films et les romans historiques ainsi que des théories délirantes des suprémacistes noirs qui veulent faire croire que les nègres ont tout inventé du fil à couper le beurre à la fission nucléaire.

Il s’agit à la fois de persuader le bon peuple que les africains vivraient en Europe depuis la plus haute Antiquité, voire même depuis la Préhistoire, et que leur apport aurait été décisif dans la constitution de notre civilisation.

D’une certaine façon, nous serions même tous des nègres et toutes les civilisations trouveraient leur source en Afrique. Il y a encore une trentaine d’années de tels propos auraient été accueillis par un immense éclat de rire, mais le décervelage généralisé couplé à l’invasion migratoire font que cette fable tend de plus en plus à être présentée comme une vérité, et que la contester vous placera bientôt dans la catégorie des abominables « négationnistes ».

Je vous propose de faire rapidement la généalogie de cette théorie abracadabrantesque pour pouvoir argumenter efficacement quand on vous sort ce genre d’inepties. À l’origine de toutes ces théories, on trouve le Sénégalais Cheikh Anta Diop. Un bien curieux personnage…

Lisez la suite sur : http://www.blancheurope.com/2018/01/19/a-propos-de-lafrocentrisme/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !