lundi 15 janvier 2018

Des scientifiques ont découvert chez les migrants africains présents en Europe une nouvelle forme de tuberculose très résistante


EUREKALERT - Dans un nouveau rapport officiel, le laboratoire suisse mentionne plusieurs cas à partir de 2016. Le responsable du diagnostic Peter Keller déclare :

« Ces bactéries présentaient une nouvelle combinaison de mutations de résistance contre quatre antibiotiques différents qui n’avaient jamais été vus auparavant. »

Le rapport indique qu’un laboratoire en Allemagne a également enregistré un cas « avec le même pathogène ». Après vérification des données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), un total de 21 cas ont été identifiés. Tous les cas étaient liés à des patients venant aussi de la Corne de l’Afrique ou du Soudan.

L’agent pathogène a été empêché de se propager davantage, après que les autorités aient pris plusieurs mesures préventives. 

Peter Keller affirme que  « ce cas extraordinaire a conduit au développement d’une organisation européenne d’alerte pour les pathogènes dangereux de la tuberculose ».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !