lundi 29 janvier 2018

Election législative partielle à Belfort : 1,99% pour les patriotes


L'antiraciste Floriant Philippot nous avait annoncé le retour du patriotisme. A Belfort, Sophie Montel n'a recueilli que 268 voix, alors qu'elle était après Philippot, le personnage le plus connu du "renouveau patriotique". Combien de fois faudra-t-il le répéter, ce n'est ni la France, ni la république qu'il faut sauver, MAIS LA RACE BLANCHE.

Les antiracistes patriotes se croient toujours dans les années 60, ces lâches nieront toujours le grand remplacement racial qui s'opère sous nos yeux. Comme les gauchistes, les patriotes vivent dans un monde qui n'existe que dans leur imaginaire. Ils ne croient pas en l'existence (pourtant tangible) des races !

A l'heure du grand remplacement, le patriotisme n'intéresse plus personne, ce qui est en jeu c'est la survie de la Race Blanche. Pour que cette évidence devienne réalité, il faut un renversement de toutes "nos valeurs". Remplacer le judéo-christianisme par une religion raciale, la nôtre. Quand l'Homme Blanc aura retrouvé la raison, tout deviendra possible...  même la remigration.

Mais il faut d'abord purger notre esprit de toutes les idéologies juives, en commençant par la religion de l'égalité et du ressentiment, cette religion du désert qui donne une "âme" à chaque bipède d'Afrique.

RAHOWA!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !