vendredi 12 janvier 2018

L'exemple saoudien : la remigration est possible


BLANCHEUROPE - Que la presse occidentale soit plus attentive aux évènements se produisant en Occident est tout à fait normal. Néanmoins, sa discrétion à chaque fois qu’un pays non-blanc procède à des expulsions massives d’étrangers ne s’explique pas par ce seul facteur.

Par exemple, toute la presse française va nous parler de l’Arabie Saoudite pour nous annoncer que cette théocratie a décidé d’autoriser les femmes à conduire une voiture, mais il n’y a pas une brève concernant les faits dont il est question ici, et tout juste une poignée d’articles sur des expulsions effectuées par l’Arabie Saoudite ces dernières années.

Cela se vérifie à de nombreuses autres occasions – une des plus significatives étant le renvoi de 3 millions d’afghans par le Pakistan débuté l’an passé. Et avec la bénédiction du Haut Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés (HCNUR), s’il vous plaît ! Vous savez, le même organisme qui est pour que les afghans reçoivent le statut de « réfugiés » en Europe.

Ils évitent de mentionner ces expulsions, parce qu’ils craignent que ça donne de « mauvaises idées » aux Européens : « Si ils peuvent expulser les clandestins en masse, pourquoi ne pourrions-nous pas ? »

Lisez la suite sur : http://www.blancheurope.com/2018/01/03/larabie-saoudite-expulse-250-000-clandestins-dans-lindifference-mediatique/

Il ne doit y avoir aucun doute dans nos esprits, la remigration se fera parce qu'elle est nécessaire. Ceux qui prétendent le contraire soutiennent activement l'invasion. En temps de guerre les défaitistes sont pendus.

RAHOWA!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !