jeudi 1 février 2018

Pape François : "Nous devons combattre l’antisémitisme et l’apathie envers la ($)hoah"


INFO ISRAËL - Suite à la tempête sur la nouvelle loi en Pologne qui interdit de mentionner que les polonais sont responsables de la Shoah, le pape a dénoncé « l’indifférence au Mémorial de la Shoah » et soutient qu’il faut lutter contre l’antisémitisme. La tempête entourant la loi polonaise interdisant l’utilisation du terme « camps de la mort polonais » et la mention des crimes commis par eux, pendant la Seconde Guerre mondiale a atteint le Vatican [Nos ennemis ne font aucune différence entre le SS de Race Blanche, le Polonais de Race Blanche ou le Français de Race Blanche. L'Homme Blanc est toujours coupable, qu'il ait été dans la "résistance" ou dans la collaboration].

Le pape François a déclaré lundi que la communauté internationale doit lutter contre l’antisémitisme et ‘l’apathie’ dans ses paroles à la mémoire de l’Holocauste. ‘Tous les pays ont la responsabilité de lutter contre l’antisémitisme et le virus de l’apathie qui menace d’effacer la mémoire de l’Holocauste’, a déclaré le pape.

Bien qu’il n’ait pas mentionné dans son discours explicitement la loi polonaise, il a dit à l’auditoire lors de sa visite en 2006, dans le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau en Pologne :  « Je me souviens du bruit du silence assourdissant laissé par des larmes et des prières et demandons pardon.”

Le Pape a ajouté dans son discours qu’ « il appelle les chrétiens et les juifs à construire une mémoire partagée de l’Holocauste. Il est de notre devoir et notre responsabilité de fournir la mémoire de la Shoah d’une manière digne pour les jeunes générations. » [L'entente se fera, les catholiques aiment se sentir coupable (ils cherchent en permanence le pardon) et les juifs adorent se victimiser]

Une tempête a éclaté ces derniers jours autour de la loi polonaise, et il a été convenu que les deux pays entament un dialogue cette semaine pour tenter de formuler des rectifications sur cette loi sans déni car des crimes ont été commis par certains Polonais pendant la Seconde Guerre mondiale”. [Auschwitz était une zone industrielle allemande (IG Farben, Siemens ...), pas un camp de travail polonais !]


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !