mardi 20 mars 2018

Les juifs contre la Russie

     
(((Anthony Bellanger))) consultant à (((BFM TV)))

Lorsque (((Bernard Guetta))) dit que la Russie n'est pas une démocratie, il veut dire qu'elle n'est pas une démocratie juive. Que la Russie n'est pas sous le contrôle de la communauté internationale (les juifs). Israël souhaite se débarrasser de l'Iran, un puissant concurrent de l'état juif dans la région. Israël se sentira en sécurité que lorsqu'il sera entouré par des états durablement affaiblis (c'était l'objet de la guerre lancée par BHL contre la Libye ou les fantomatiques ADM - armes de destruction massive - d'Elie Wiesel qui ont justifié la destruction de l'Irak)


Les juifs souhaitaient la victoire d'Hillary Clinton, car elle était favorable à l'idée d'une guerre contre la Russie (l'allié de l'Iran). La campagne de calomnies de Trump vis-à-vis de Poutine vise à empêcher tout rapprochement entre les Etats-Unis et la Russie.

Il est clair pour tout le monde que l'escalade entre l'Angleterre et la Russie ne profite qu'à Israël. Le Mossad est (à coup sûr) derrière l'empoisonnement de l'espion Sergueï Skripal. L'arme du crime (un poison russe) sert de toute évidence à incriminer la Russie. 

Depuis des années les juifs du monde entier poussent à une guerre de "l'Occident" contre la Russie. Arriveront-ils à leurs fins, nous verrons bien. Malheureusement les Blancs seraient bien capables de tous s'entre-tuer pour le compte d'Israël. Il y a de nombreux précédents historiques : la Seconde Guerre mondiale dans son intégralité, ou le prolongement de la Première Guerre mondiale suite à la déclaration Balfour.

Les défenseurs de l'Occident (de la division du monde blanc) sont aujourd'hui les idiots utiles de l'internationale juive.

RAHOWA!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !