mercredi 25 avril 2018

Fait divers : ce crime ne sera jamais médiatisé, la victime n'était pas juive

Après avoir été agressé, un homme a été enfermé dans son véhicule, qui a ensuite été incendié.

LE PARISIEN - Une agression d’une violence inouïe. Un homme de 52 ans a été littéralement passé à tabac et n’est pas passé loin d’être brûlé vif, ce jeudi matin. Le calvaire de cet homme débute peu après 7 heures, alors qu’il circule sur la commune de Neuville-Bosc. Un individu se présente à sa portière passager, qu’il parvient à ouvrir en cassant la vitre, et s’engouffre dans le véhicule, une Volkswagen Golf.

Le conducteur est frappé à la tête et conduit par l’agresseur, suivi par au moins un complice dans un autre véhicule, jusqu’à un distributeur à Marines (Val-d’Oise). La victime, qui aurait évoqué la présence d’une arme, est contrainte de retirer de l’argent. Mais cette douloureuse épreuve ne s’arrête pas là pour lui. Les malfaiteurs, « pas forcément des grands voyous, mais des dangereux » selon une source judiciaire, ramènent la victime à Neuville-Bosc. A bord de sa voiture, il est emmené à l’arrière du cimetière, à l’abri des regards.

Le véhicule est alors incendié, alors que son propriétaire est enfermé à l’intérieur. Les agresseurs prennent rapidement la fuite. Heureusement, la victime parvient à s’extirper du véhicule en feu.

Sans les juifs, la France ne serait pas une société multiraciale.

24 avril 2008 - L’homme de 52 ans, victime d’une très violente agression début mars à Neuville-Bosc a mis fin à ses jours en début de semaine dans le Val-d’Oise.

« Lui comme son épouse ont été très traumatisés, relate Maria Lefevre, maire de Monneville où résidait le couple. Ils ont quitté la commune juste après ». Ce lundi, David M. avait rendez-vous au bureau d’aide aux victimes de Beauvais mais ne s’y est pas présenté. Le soir, son épouse a signalé sa disparition. Le corps a été retrouvé le lendemain matin pendu en forêt de Montmorency.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !