lundi 30 avril 2018

(((Jean-Louis Borloo))) réclame 48 milliards pour les banlieues

Les Blancs financeront (avec intérêts) leur propre remplacement !

JDD - Après avoir voulu électrifier l'Afrique, (((Jean-Louis Borloo))) est revenu, à la demande d'Emmanuel Macron, à son premier grand combat politique : la rénovation et le développement économique des quartiers populaires. L'ancien ministre de la Ville s'apprête à rendre au chef de l'Etat un rapport sur les banlieues présentant, selon L'Obs et Le Figaro, un grand plan de bataille. Au total, il préconise une enveloppe de 48 milliards d'euros d'investissements supplémentaires pour la qualité urbaine. Un chiffre que (((Jean-Louis Borloo))) a lancé devant les maires des grandes villes réunis vendredi à Dijon.

Le gouvernement conscient des risques de crise

Dans les quartiers populaires [immigrés], les élus s'alarment d'ailleurs de la dégradation de la situation et n'ont pas envie de revivre des crises similaires à celle de 2005 [la paix sociale (raciale) coûte de plus en plus cher]. La semaine dernière, le maire écologiste de Sevran (Seine-Saint-Denis), Stéphane Gatignon, a démissionné pour dénoncer le "mépris" de l'État à l'égard des banlieues. Signe que l'exécutif est attentif à ce coup d'éclat, (((Jean-Louis Borloo))) était lui-même présent vendredi soir au pot de départ de Stéphane Gatignon, selon Le Figaro.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !