lundi 9 avril 2018

(((Jean Robin))) tente de rallier Daniel Conversano à l'antiracisme occidental !

    

Jean Robin est un négationniste, il nie l'existence des races. Il nie les travaux d'Hervé Ryssen sur la question juive; un auteur qu'il n'a probablement jamais lu. Jean Robin n'a jamais dénoncé le rôle des juifs avant, pendant, et après la révolution bolchevique. Alors que le marxisme est une idéologie essentiellement juive. Ce dissident des îles minore le rôle (pourtant majeur) des juifs dans la société ouverte - sans frontières.   

Jean Robin est un juif converti au protestantisme. Il s'est marié à une Arable. Il est parti se réfugier en Polynésie, par peur de l'islam (et pour payer moins d'impôts). Ce "soldat du Christ" (qui n'a aucune conscience raciale) défend l'Occident et combat l'islam.

Jean Robin a fait de la lutte contre l'islam son fonds de commerce, le grand remplacement racial (qui ne fait que commencer) n'a pour lui aucune importance. Le problème est (selon lui) la religion des Arabes ! 

Nous nous savons que le problème n'est pas religieux mais racial. L'islam des afro-maghrébins est un frein à l'intégration et au métissage. L'islam guerrier met en évidence que nos deux races ne sont pas faites pour vivre ensemble. Qu'aucune entente ne sera jamais possible, d'abord pour des raisons raciales, accessoirement pour des raisons religieuses. Si le problème était seulement religieux, il suffirait d'inventer un "islam français", un "islam des Lumières" (quelle blague !) pour que la remigration ne soit plus nécessaire. 

La remigration aura lieu parce qu'elle est nécessaire à la survie de la Race Blanche.  

RAHOWA!

2 commentaires:

  1. Ah !!! Voici un autre internaute perdu dans les oubliette de la dissidence qui fait son retour depuis quelques mois. Jean Robin est un sacré phénomène, c'est le parasite par excellence. Il a essayé de s'infiltrer partout, il s'est finalement fait éjecté de partout. Personne n'en veut et tout le monde s'en fout. De plus, Jean Robin n'est pas un modèle d'honnêteté si l'on se réfère à la mésaventure que Jean-Pierre Petit à eu avec lui, il y a plusieurs années.

    J'ai visionné quelques vidéos de Jean Robin, toujours aussi incohérent et ennuyeux à écouter. Maintenant, à chaque début de ses vidéos, il se déclare être un "soldat du christ"... C'est dit avec tellement peu de conviction, qu'à chaque fois qu'il prononce ces paroles, je ne peux m'empêcher de rire. Il pourrait faire en présentation l'énumération de sa liste de course, on ne verrait pas la différence. Je me demande combien de temps il va durer avant de retomber dans les catacombes politiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est " Jean Rabin " plûtot, qu'il faudrait l'appeler Jean Robin est son nom de guerre

      Hervé Ryssen le miroir du judaisme

      Le fanatisme juif

      Supprimer

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !