jeudi 7 juin 2018

De Gaulle le fuyard

Les gaullistes islamisent la France depuis 1962.

DE GAULLE A TOUJOURS FUI :

- De Gaulle s'est rendu sans combattre en 1916

[...] un officier allemand du nom de Casimir Albrecht avait affirmé pour sa part avoir capturé le capitaine français, mais sans évoquer l’existence d’une quelconque blessure : "Au bout d’une demi-heure [de combat], j’ai vu apparaître à la sortie du trou un vague tissu blanc, probablement une chemise accrochée à une baïonnette au bout d’un fusil. J’ai donc ordonné le cessez-le-feu. Quelques hommes sont sortis et c’est alors que j’ai remarqué l’officier qui les commandait tellement il était grand. Je me suis avancé vers lui. Il paraissait un peu hagard et chancelant" [Le capitaine de Gaulle avait tellement fait preuve de lâcheté, qu'il ne sera pas autorisé à conserver son épée d’apparat lors de sa capture].

source : http://www.france24.com/fr/20160302-grande-guerre-capture-verdun-charles-gaulle-prisonnier-histoire-lache-courage-combats

- De Gaulle déserteur en 1940

Paul Reynaud vient de démissionner et Philippe Pétain est appelé pour le remplacer et former un nouveau gouvernement.

De Gaulle espère un ministère bien plus important qu’un sous-secrétariat d’Etat à la Défense dans ce nouveau gouvernement, proposé par le Maréchal Pétain.

Énormément déçu de ne pas être nommé, De Gaulle profite de l’avion envoyé de Londres pour transporter soit Paul Reynaud, soit Georges Mandel, pour s’enfuir, en compagnie de son aide de camp Geoffroy Chodron de Courcel.

Il déclare au général Edward Louis Spears : « C’est bon, ils ne veulent pas de moi ! Dans ces conditions je fous le camp à Londres ».

Considéré comme déserteur devant l’ennemi (Il est important de signaler que ce 16 juin 1940 l’armistice n’est pas encore signé, que donc la France est toujours en guerre et que la fuite de De Gaulle est une désertion face à l’ennemi en temps de guerre, acte pour lequel des dizaines de soldats ont été fusillés) le gouvernement français lui ordonne de revenir immédiatement en France.

source : https://www.dreuz.info/2017/06/16/16-juin-1940-de-gaulle-deserte-on-ne-veut-pas-de-moi-ici-je-fous-le-camp-a-londres/

- Mai 68, de Gaulle s'enfuit à Baden-Baden

Il part en catimini, sans en aviser personne. Une « défaillance momentanée », concédera-t-il plus tard. Mais, voulu ou pas, l'effet de surprise est réussi. L'opposition est désorientée. Il regagne Paris avec le même hélicoptère le 29 mai au soir, « en accord avec ses arrière-pensées ». Prêt à la contre-attaque pour mettre un terme à ce qu'il appelle « la chienlit ».

source : http://www.lefigaro.fr/debats/2007/03/14/01005-20070314ARTFIG90125-de_gaulle_fuit_a_baden_baden.php

Pour en savoir plus sur ce meurtrier responsable de l'épuration (le ministre de l’Intérieur SFIO Tixier annonça un total de 105.000 morts), lisez "l'Autopsie du mythe gaulliste" de Florent Gintz : http://www.histoireebook.com/index.php?post/2011/12/18/Gintz-Florent-Autopsie-du-mythe-gaulliste

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !