dimanche 10 juin 2018

La race, la réalité la plus dangereuse pour les juifs


Israel Ehrenberg était un anthropologue juif né à Londres en 1905. Prenant exemple sur les révolutionnaires bolcheviques, il a changé son nom dans les années 30. Sous le nom d'Ashley Montagu, il consacrera sa vie à nier l'existence des races.

C'est au cours des années 40 qu'Israel Ehrenberg publia une série de travaux tentant de remettre en cause le concept biologique de race. En 1942, il publie le livre : "Le mythe le plus dangereux pour l'homme : l'erreur de la race". Israel Ehrenberg niait l'existence des races, tout en affirmant leur égalité.

Travaillant pour l'UNESCO, après la victoire des judéocraties sur l'Allemagne national-socialiste, Israel Ehrenberg a lancé (en 1950) l'idée qu'il n'y aurait qu'une seule espèce humaine : l'homo sapiens. Alors que les différences biologiques sont parfois plus importantes entre races qu'entre espèces. 

Plus tard, sous son influence, l'UNESCO condamnera "La division de l'espèce humaine en races". Israel Ehrenberg, mort en 1999, nous apporte une fois de plus la preuve, que les juifs sont nos ennemis les plus dangereux.

RAHOWA!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy ! Les commentaires qui feront la promotion de la violence seront censurés.