samedi 16 juin 2018

Ramadan : François Fillon au repas de rupture du jeûne

Sablé-sur-Sarthe, le 8 juin 2018.

LE MAINE LIBRE - Dans la salle Jean-Michel Bazire, en présence de l’imam Rachid Boumzi, vendredi soir, l’ancien Premier ministre François Fillon a pris part au repas servi vers 22 heures, qui vient rompre le jeûne observé depuis le lever du soleil par une partie de la communauté musulmane.
Le Solesmien Bachir Laouar, fondateur du CICS, (conseil intercommunautaire citoyen sabolien) est intervenu pour, d’une part, saluer sa présence et d’autre part, rappeler le sens du ramadan. « Le mois de ramadan est un mois de charité, de piété, de convivialité et de partage, c’est aussi le mois où l’on regarde le plus pauvre ».

« C’est un honneur pour nous de recevoir François Fillon. » a souligné Aziz Ben Askar, président de l’association gérant la mosquée Assalam de Sablé.

C'est la quatrième fois que l’association musulamo-sabolienne organise cette soirée, (la première avait eu lieu en 2015, année de l’inauguration de la mosquée à Sablé), mais c'est la première fois que François Fillon répond favorablement à l'invitation de la communauté musulmane. Détendu, l'ancien Premier ministre a pris le temps d'échanger avec les convives et de poser auprès de chacun pour quelques photos-souvenirs.



En 2017, Henry de Lesquen soutenait François Fillon.

1 commentaire:

  1. Henry de Lesquen n'était pas le seul à soutenir F.Fillon, P.Ploncard d'Assac le soutenait aussi. De mémoire, le catho sédévacantiste Johan Livernette le soutenait également, par défaut cependant. Les baltringues sont légions dans nos milieux politiques, mais ils sont surtout chrétiens, comme par hasard... Et comme par hasard, le racialisme a toujours eu du mal à s'imposer dans nos milieux politiques français.

    RépondreSupprimer

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy ! Les commentaires qui feront la promotion de la violence seront censurés.