mercredi 18 juillet 2018

Italie : 90% des Italiens soutenaient la Croatie


BFM TV - En France, les photos et vidéos de scènes de liesse ont pris d’assaut les réseaux sociaux depuis la victoire des Bleus en finale de la Coupe du monde dimanche soir. De l’autre côté des Alpes, où selon un sondage du Corriere della sera 90% des Italiens soutenaient la Croatie, ce sont les messages racistes qui se multiplient.

« C’est l’Afrique qui a gagné »

C’est avec la même citation entre guillemets que la Repubblica et l’agence de presse Adnkronos évoquent le phénomène: « c’est l’Afrique qui a gagné », et non la France dimanche soir. Une phrase trouvée de nombreuses fois au détour de Twitter ou de Facebook. Des réseaux sociaux où il est aussi question de « singes avec un ballon » ou de « champions du tiers monde ». 

   
Vive la France !

Un racisme assumé et adressé aux joueurs noirs de l’équipe de France. Des joueurs dont la nationalité française est niée ou mise en doute, tout comme la nationalité italienne de Balotelli [le seul nègre de l’équipe d’Italie]. Parmi les internautes ayant publié ce genre de messages, un conseiller municipal du parti d’extrême droite Fratelli d’Italia a été épinglé.

« Pour la première fois, une équipe africaine remporte la Coupe du monde de football », a écrit Ernesto Sica sur sa page Facebook.

C’est souvent dans la comparaison avec la Croatie que s’est exprimé le racisme dans les médias. Un article du Corriere della Sera a décrit l’équipe de France comme « une équipe de champions africains mélangés à de très bons joueurs blancs », face à une équipe croate « de blancs au centre de trois grandes écoles (de foot, ndlr), l’allemande, la slave et l’italienne ».

Un journaliste télé de Mediaset, Paolo Bargiggia, a quant à lui expliqué son choix de soutenir la Croatie en des termes comparables.

« Une nation complètement autochtone, un peuple de 4 millions d’habitants, identitaire, fier et souverain: la Croatie, contre un melting pot de races et de religions, où le concept de nation et de Patrie est plutôt relatif: la France », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

source : https://www.bfmtv.com/international/italie-deferlement-de-haine-raciste-contre-les-bleus-apres-leur-victoire-1490728.html
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour des raisons techniques, il m'est impossible de répondre aux commentaires - problème de cookies sous proxy !